L'épargne salariale : quésaco ?

Intéressement, participation, plan d'épargne entreprise (PEE), plan d'épargne pour la retraite collectif (PERCO)... Difficile parfois pour les salariés de s'y retrouver ! Tour d'horizon de ces dispositifs d'épargne mis en place au sein de certaines entreprises.

Qu’est-ce que l’épargne salariale ?

L'épargne salariale est un dispositif mis en place au sein de certaines entreprises aux bénéfices de leurs salariés.

Il consiste à verser au salarié une prime d'inressement sur les résultats de l'entreprise et/ou une prime de participation sur ses bénéfices.

Les sommes attribuées peuvent, au choix du salarié, être versées directement sur son compte bancaire ou être déposées sur un plan d'épargne salariale, à savoir un Plan d'Epargne Entreprise (PEE), Plan d'Epargne Interentreprises (PEI) ou un Plan d'Epargne pour la Retraite Collectif (PERCO), par exemple pour financer des projets à moyen ou long terme.


Le saviez-vous ?

Si l'intéressement est un dispositif d'épargne facultatif, la participation est obligatoire lorsque l'entreprise emploie au moins 50 salariés pendant 12 mois au cours des 3 derniers exercices.

Retour haut de page

Quelles sont les spécificités de l’épargne salariale ?

Pour encourager les versements et vous permettre d'augmenter sensiblement l'épargne accumulée, votre employeur peut vous verser un abondement qui peut atteindre jusqu'à 300 % de votre versement, dans la limite du plafond annuel de la Sécurité sociale (40 524 euros pour l'année 2019). L'abondement dépend de l'accord signé au sein de votre entreprise. Rapprochez-vous de votre employeur.

L'inressement, la participation et l'abondement versés dans un dispositif d'épargne salariale ne sont pas soumis à l'impôt sur le revenu (ils le seront toutefois en cas de déblocage anticipé, sortie en rente ou capital). Notez toutefois que les sommes épargnées restent soumises, comme tout autre placement financier, aux prélèvements sociaux (CSG, CRDS).

Les frais de gestion sont par ailleurs obligatoirement pris en charge par votre employeur (tant que vous êtes salarié). Votre entreprise peut également prendre à sa charge les frais d'entrée et les frais d'arbitrage. Renseignez-vous.

En contrepartie de ces avantages, les sommes investies dans un dispositif d'épargne salariale sont bloquées pendant 5 ans pour tout versement effectué sur un PEE/PEI, et jusqu'à la retraite pour les versements effectués sur un PERCO, sauf cas de déblocage anticipé.


A noter

L'épargne salariale est mise en place par l'entreprise : le gestionnaire et les fonds proposés dépendent donc de l'accord de l'entreprise.

Retour haut de page

facebook Suivez-nous sur Twitter (Nouvelle fenêtre) Suivez-nous sur youtube (Nouvelle fenêtre)