éco-prêt à taux zéro

Il s'agit d'un prêt, accordé sans conditions de ressources (mais la solvabilité est toujours examinée), destiné à financer des travaux d’amélioration de la performance énergétique des logements, achevés avant le 1er janvier 1990, occupés à titre de résidence principale.

Comme pour le prêt à taux zéro destiné à l'acquisition de la résidence principale, cet éco-prêt à 0 % aidé par l'Etat est accordé par les établissements de crédit (art. 244 quater U CGI) qui ont signé une convention avec l'Etat. L’Eco-PTZ est cependant limité dans le temps : il sera applicable jusqu'au 31 décembre 2018.