Les clés de la banque Entrepreneurs

Les clés de la banque Entrepreneurs, retour à l'accueil

La reprise d'une entreprise en difficulté

Le fait de reprendre une entreprise dite "en difficulté" présente un avantage évident : le faible prix de cession. Cependant, ce type de reprise peut aussi présenter beaucoup d'inconvénients qui, à terme, augmentent le coût initial et peuvent causer nombreux soucis.

Qu'est-ce qu'une entreprise en difficulté ?

Une entreprise dite "en difficulté" est une entreprise qui connaît ou a connu une procédure légale (cessation des paiements, ...).

Avant de vous engager dans le rachat d'une entreprise en difficulté, demandez-vous ou demandez directement au vendeur les raisons de ces difficultés ?

Pourquoi et comment l'entreprise en est-elle arrivée à cette situation ?

Qu'allez-vous modifier, par rapport à la gestion du vendeur, pour sauver l'entreprise que vous rachetez ?

Il est possible de classer les difficultés rencontrées par l'entreprise en deux grandes familles, les difficultés courantes, comme :

  • impayés chroniques
  • incidents de paiements
  • déficits chroniques

et les difficultés judiciaires, comme :

Les rachats d'entreprises en difficultés d'ordre judiciaire sont réglementées.

Retour haut de page

Les avantages de reprendre une entreprise en difficulté

Le principal avantage réside dans le prix de cession de cette entreprise. Il est fonction notamment de l'importance et de la gravité des difficultés rencontrées.

En effet, si une entreprise connaît des déficits depuis plusieurs années, que ses fonds propres (capital et réserves) sont négatifs, et que le propriétaire souhaite vendre son entreprise à ce moment, le prix de cession qu'il proposera sera fonction de l'importance des pertes et retards de paiements; le prix sera alors fortement diminué.

Cependant, du point de vue du cédant, il peut voir un avantage à vendre son entreprise en difficulté, même pour l'euro symbolique, parce qu'il souhaite sauver un savoir faire, éviter des licenciements, etc ...

Retour haut de page

Les inconvénients de reprendre une entreprise en difficulté

Même si le prix payé est très faible, une entreprise en difficulté nécessitera d'entreprendre au plus vite une restructuration, afin de remonter le niveau d'activité et de rentabilité.

Cette restructuration nécessitera d'investir des capitaux.

Citons par exemple de restructuration à prévoir :

  • rétablissement de la trésorerie
  • procédures de licenciements
  • rattrapage des retards des retards de paiements à des fournisseurs ou de charges sociales
  • déménagement de locaux, rénovation du matériel, etc ...

Les prêts bancaires ne sont pas toujours adaptés aux rachats d'entreprises en difficultés, mais sont plutôt dédiés à des investissements (matériel, fonds de commerce, ...).

D'autre part, vous présenterez à la banque les bilans souvent déficitaires du vendeur.
Ceux-ci n'engageront pas la banque à vous consentir un prêt si le compte de résultat de votre vendeur ne permet pas de le rembourser.

En conséquence, vous devrez avoir suffisamment d'apport personnel pour autofinancer, au moins en bonne partie, le rachat de l'entreprise en difficulté et les dépenses de restructuration.

Retour haut de page

  • Envoyer la page à un ami
  • Mettre la page en favoris

Contact

Si vous cherchez d'autres informations...
Nous joindre