L'artisan, commerçant - retraité

Un artisan ou un commerçant percevant déjà sa pension de retraite peut créer ou reprendre une nouvelle activité, tout en respectant certaines conditions s'il souhaite continuer de percevoir sa pension sans réduction.

Conditions à respecter pour les artisans et commerçants

Un artisan ou un commerçant percevant déjà sa pension de retraite peut reprendre ou créer une activité salariée, mais doit respecter certaines conditions de revenus, s'il ne veut pas voit sa pension de retraite diminuer, voire annulée.

En effet, les revenus professionnels qu'il prélève de sa nouvelle activité salariée ne doivent pas dépasser la moitié du plafond annuel de la sécurité sociale, soit 19 866 euros pour 2017.

NB : Il existe une exception à cette règle pour les créations/reprises d'activités situées en zones de revitalisation rurale (ZRR) ou en zone urbaine sensible (ZUS).
Dans ces secteurs, les revenus professionnels de la nouvelle activité ne doivent pas dépasser 100% du plafond de la Sécurité Sociale, soit 39 732 euros pour 2018.

Retour haut de page

Voir aussi

Articles

facebook Suivez-nous sur Twitter (Nouvelle fenêtre) Suivez-nous sur youtube (Nouvelle fenêtre)