Comment financer mes ventes ?

Le lancement d'une activité à l'export entraîne des besoins de financement. Votre chargé d'affaires habituel est votre premier interlocuteur pour rechercher ensemble des solutions de financement adaptées à votre activité avec l'étranger et sécuriser l'encaissement des sommes qui vous sont dues.

Les financements à court terme

Pour équilibrer votre trésorerie et réduire les délais de paiement client ou diminuer l'impact sur la trésorerie de votre client entreprise, vous pouvez utiliser :

  • Des moyens de préfinancements

Le crédit de préfinancement vous permet de financer les dépenses nécessaires à la préparation des commandes (achat de matières premières, paiement des salaires...) entre la conclusion de votre marché export et l'expédition de la marchandise.
l'affacturage export, qui fonctionne sur un modèle similaire à l'affacturage, peut permettre de recevoir immédiatement tout ou partie du règlement de votre créance et de garantir vos créances export contre un éventuel impayé d'un client.

  • Le financement de créance

le crédit documentaire (aussi communément appelé " credoc ") : par cette opération, la banque de votre client vous règle un montant préalablement convenu contre la remise de documents strictement conformes justifiant de la valeur et de l'expédition des marchandises.
La transaction financière se déroule entre banques, celle de votre acheteur et votre établissement en France.

  • La mobilisation de créance née sur l'étranger (MCNE)

C'est une ligne de crédit court terme qui permet d'assurer le financement des créances que votre entreprise détient sur ses clients étrangers. La banque peut accorder cette ligne à une entreprise ayant une activité d'exportation en fonction de la qualité de ses clients (entreprises étrangères).

Retour haut de page

Les financements à moyen-long terme

Ils vous permettent d'accorder à vos clients un étalement des paiements tout en obtenant un règlement comptant pour votre trésorerie.
Il peut s'agir de crédit fournisseur ou de crédit acheteur, ce dernier est souvent utilisé en France pour financer les exportations de biens d'équipement.

  • Le crédit acheteur (ou crédit export) : c'est un crédit consenti par une banque à votre client pour lui permettre de régler au comptant les biens d'équipement et/ou des services que votre entreprise aura fournis. Le crédit export présente ainsi l'avantage de sécuriser le paiement des factures par votre acheteur.
  • Le crédit fournisseur : il vous permet de financer les créances à long terme lorsque vous vendez des marchandises ou des prestations à un acheteur dans un autre pays. Ces créances peuvent ensuite être rachetées par une banque.

A savoir

Ces deux outils seront couverts par une assurance-crédit publique (BPI France assurance export) ou privée.

Retour haut de page

Voir aussi

Mini-guides

Comment développer son activité à l'export ?

Si vous exercez dans une zone frontalière ou possédez un savoir-faire qui vous différencie, exporter vous permet d'élargir votre zone de chalandise. Pour vous y aider, vous pouvez associer l'expertise de votre banque et celle d'autres partenaires publics ou privés à chaque étape de votre développement à l'international.

Voir le mini-guide

facebook Suivez-nous sur Twitter (Nouvelle fenêtre) Suivez-nous sur youtube (Nouvelle fenêtre)