< 1 Min

Les soldes intermédiaires de gestion

La Capacité d’Autofinancement

La Capacité d’Autofinancement, aussi appelée « CAF », correspond à l’ensemble des ressources financières obtenues par l’activité professionnelle de l’entreprise et rendues disponibles afin de subvenir à ses propres besoins financiers.

A quoi sert la Capacité d’autofinancement ?


La Capacité d’Autofinancement correspond à l’excédent de ressources que votre entreprise dégage dans son activité. Elle peut servir, si nécessaire, à autofinancer de nouveaux investissements, après remboursements des emprunts actuels et à venir.

Enfin, s’il reste une ressource suffisante, la CAF peut être distribuée sous forme de dividendes aux actionnaires de l’entreprise.

Lorsque vous sollicitez un emprunt auprès de votre banque, votre conseiller comparera d’abord votre CAF avec le montant des dettes financières, (éventuellement déjà présentes dans votre compte de résultat), puis comparera la CAF restante avec le montant de remboursement des emprunts que vous sollicitez pour examiner la possibilité d’octroi.

Comment interpréter votre CAF ?


Toute évolution de ce ratio est une indication sur la situation financière de votre entreprise.

Aussi, en effectuant l’opération « Dettes Financières / CAF », le résultat permet de connaître le nombre d’années de remboursements des emprunts en cours. Un ratio trop élevé (au delà de 3 ou 4) est un signe de fragilité et de dépendance ou répartition de la CAF à revoir.

A l’inverse, un ratio trop bas peut être un signal d’alarme pour mettre en place de nouveaux investissements si nécessaire.

Voir aussi

Voir aussi

Clés mag
Abonnez-vous ici pour retrouver toutes les actus et nouveautés des clés de la banque :
Vidéos, mini-guides, etc.

Je m'inscris à la newsletter

Pour être informé régulièrement des actualités du site

* Champ Obligatoire

Je m'abonne à :

Merci pour votre inscription à la newsletter

0 document sélectionné

Partager cet article