2 Min

La mobilisation de créances professionnelles (Dailly)

Qu’est-ce que la mobilisation de créances professionnelles ?

La mobilisation de créances professionnelles (anciennement appelée « Dailly ») est un financement à court terme qui repose sur les factures que vous avez émises et que vos clients n’ont pas encore réglées. En les cédant ou en les donnant en garantie à votre établissement bancaire, celui-ci met à votre disposition une ligne de crédit.

Le principe de la mobilisation de créances professionnelles


Tant qu’elle n’est pas réglée, une facture émise sur un client professionnel est une créance client. Vous pouvez la céder ou la nantir, c’est-à-dire la donner en garantie à votre banque, afin qu’elle vous avance le règlement. Comme pour tout financement, la mobilisation de créances professionnelles est soumise à l’accord et à l’analyse préalable de votre banque.

A qui s’adresse t-elle ?


Elle s’adresse à toutes les entreprises (publiques ou privées) et tous les professionnels (artisans, commerçants, associations, professions libérales, micro-entrepreneurs…) quels que soient leur secteur d’activité et leur taille, à condition que leurs clients soient d’autres professionnels.

A noter : Il est impossible d’utiliser une mobilisation de créances professionnelles pour des factures adressées à des particuliers.

Les avantages de la mobilisation de créances professionnelles

La mobilisation de créances professionnelles vous permet d’être payé pour les produits et services vendus à vos clients :

  • dès l’émission de la facture,
  • sans remettre en cause le délai de paiement que vous leur avez accordé,
  • quel que soit leur mode règlement,
  • jusqu’à 100 % du montant hors taxes.
  • en conservant la maîtrise de la relation avec vos clients puisque vous choisissez quelle facture mobiliser et effectuez vous-même les relances.

Combien ça coûte ?

Le coût de la mobilisation de créances professionnelles se décompose comme suit :

  • des frais inhérents aux cessions de créances professionnelles (une partie des frais est forfaitaire par opération comme les frais de dossier, les frais de bordereau ou de gestion d’une ligne de créances) et une partie est composée d’intérêts, liés au montant des cessions financées et à leur durée,
  • des frais, perçus sous forme d’un montant forfaitaire, pour le traitement de certains événements des créances professionnelles (commission par notification, prorogation de créance, frais de relance ou d’impayés).

Voir aussi

Voir aussi

Clés mag
Abonnez-vous ici pour retrouver toutes les actus et nouveautés des clés de la banque :
Vidéos, mini-guides, etc.

Je m'inscris à la newsletter

Pour être informé régulièrement des actualités du site

* Champ Obligatoire

Je m'abonne à :

Merci pour votre inscription à la newsletter

0 document sélectionné

Partager cet article