2 Min

Ma boîte à outils

TPE : maîtriser ses délais de paiement

Si votre TPE a une clientèle de professionnels, vous devez le plus souvent attendre le règlement de vos factures contrairement aux commerçants payés comptant. Les délais de règlement sont en effet une pratique commerciale répandue. Accordés ou subis, ils sont un élément à surveiller pour ne pas fragiliser votre trésorerie.

Comment surveiller mes délais de paiement ?

Le délai de paiement est un élément déterminant dans votre relation commerciale avec vos partenaires. Il ne doit pas être occulté par un prix avantageux.

Pour éviter que votre entreprise ne subisse des délais trop longs ou des retards de paiement, vous pouvez :

  • mettre en place des procédures pour le recouvrement de vos créances (pointage, rappels réguliers avant échéance…) cela aidera à réduire ce délai,
  • confier à un prestataire externe une partie de l’activité de recouvrement, tels que votre banquier ou un établissement financier (ex : solutions de financement court terme comme l’affacturage ou la mobilisation de créances).

A savoir : La loi impose entre professionnels un délai maximum de règlement des fournisseurs de 30 jours suivant la date de réception des marchandises ou d’exécution de la prestation. Vous pouvez d’un commun accord étendre ce délai avec un maximum de 45 jours fin de mois ou 60 jours à compter de la date d’émission de la facture.

Pourquoi maîtriser ses délais de paiement ?

Des délais de paiement trop importants peuvent entraîner une tension voire une dégradation de votre trésorerie. Cette fragilisation peut entraîner des retards de paiement en cascade vers vos propres fournisseurs avec des conséquences commerciales négatives voire au pire conduire à un dépôt de bilan.

Attention : l’allongement des délais de paiement peut révéler chez vos clients une situation économique fragile et annoncer d’éventuels défauts de paiement.

Une réalité contrastée

Les délais de paiement des micro-entreprises sont inférieurs à la moyenne des entreprises :

  • 36 jours de délais clients* contre 44 jours pour l’ensemble des entreprises,
  • 46 jours de délais fournisseurs** contre 51 pour l’ensemble des entreprises.

Cet écart s’explique parce que les chiffres comprennent des TPE dont la clientèle composée de particuliers règle majoritairement au comptant (commerce de détail, hébergement, restauration).

* jours de chiffres d’affaires
** jours d’achat
source : rapport annuel 2019 de l’Observatoire des délais de paiement

Février 2020

Pour aller plus loin :

Rapport de l’Observatoire des délais de paiement

Voir aussi

Voir aussi

Clés mag
Abonnez-vous ici pour retrouver toutes les actus et nouveautés des clés de la banque :
Vidéos, mini-guides, etc.

Je m'inscris à la newsletter

Pour être informé régulièrement des actualités du site

* Champ Obligatoire

Je m'abonne à :

Merci pour votre inscription à la newsletter

0 document sélectionné

Partager cet article