Les clés de la banque Particuliers

Les clés de la banque Particuliers, retour à l'accueil

La clause de modulation des échéances

Si votre contrat de crédit le prévoit, vous pouvez utiliser cette clause pour faire baisser ou augmenter vos mensualités. Cette souplesse vous permet de piloter votre crédit.

Comment fonctionne la modulation d'échéance ?

La modulation peut fonctionner à la hausse ou à la baisse selon que vous avez plus de rentrée d'argent qu'avant ou au contraire moins de rentrée d'argent. Il s'agit donc là d'une souplesse très intéressante pour l'utilisation de votre crédit et donc de votre budget en général.

Ainsi, en cas de coup dur entraînant une perte de revenus ou une augmentation de vos autres charges, si vous n'arrivez plus à faire face à votre mensualité de crédit, vous pouvez demander sa baisse.

La baisse, comme la hausse, est toujours limitée le plus souvent entre 10 et 30 % du montant et sur la durée, de 2 à 5 ans maximum.

En effet, la baisse de la mensualité a pour conséquence d'allonger la durée du crédit et par là-même son coût et le coût de l'assurance. C'est un paramètre à ne pas négliger et qui mérite un calcul, n'hésitez donc pas à demander une simulation à votre banque.

Le taux du crédit reste identique.

Retour haut de page

Comment savoir si je peux bénéficier de la modulation ?

Tout simplement en relisant votre contrat de crédit, le plus souvent à la partie "remboursement du crédit".

Si la modulation est prévue, la clause doit y figurer. La plupart des contrats de crédit intègre d'office ce type de clause , on les appelle crédits modulables. A défaut, il faut avoir négocié la clause à la conclusion du contrat de crédit.

La clause indiquera les conditions et modalités de la modulation : selon les banques par exemple il sera possible de faire jouer la clause au 6 ème mois du prêt, au 12 ème ou au 24 ème, etc.

Le plus souvent, cette modulation ne sera autorisée qu'un fois par an.

Retour haut de page

Comment demander la baisse des mensualités ?

Les modalités de la modulation figurent à votre contrat de crédit : un simple courrier peut suffire.

La banque vous enverra un nouvel échéancier que vous accepterez s'il vous convient.

Vous pouvez bien sûr rencontrer votre banquier en agence, il pourra réaliser la simulation et vous remettre le nouvel échéancier.


A noter

A défaut , vous pouvez demander à la banque un report d'échéances cela vous permettra de faire une pause dans vos remboursements.

Là aussi, les conditions figurent dans votre contrat de crédit immobilier.

Retour haut de page

  • Envoyer la page à un ami
  • Mettre la page en favoris

Contact

Si vous cherchez d'autres informations...
Nous joindre