Carte avalée, comment réagir ?

Il peut arriver que votre carte bancaire soit avalée au distributeur. Cette situation, gênante, est en réalité une protection. Mais que faire ?

Situations où la carte peut être avalée

Que ce soit lors d'un retrait à un distributeur de billets ou d'une consultation sur un guichet automatique (DAB ou GAB), de votre banque ou d'une autre, il peut arriver que votre carte bancaire soit avalée, en France comme à l'étranger si :

  • vous avez composé trois fois de suite un code erroné,
  • vous avez oublié de reprendre votre carte : au bout de 20 à 30 secondes, elle est avalée par sécurité,
  • la carte est bloquée, suite à opposition ou en cas d'usage abusif.

En cas de dépassement du plafond de retrait, l'opération ne peut se faire. La carte ne peut alors plus servir pour effectuer des retraits, le plafond s'appliquant sur 7 jours glissants (dans certains cas de refus, la banque peut demander également la capture de la carte). Si cela vous arrive souvent, pensez à demander un relèvement des plafonds à votre banque.

Si la banque détecte des opérations très soudaines, répétées dans des pays éloignés les uns des autres et dans un temps minimum, il est possible que la banque procède à son blocage car il y a une forte suspicion de fraude : elle cherchera à vous contacter très rapidement pour vérifier avec vous la situation. En cas de voyage à l'étranger, il est recommandé de prévenir sa banque, éventuellement pour voir avec elle si vous avez besoin d'ajuster les plafonds de paiement et de retrait.

Retour haut de page

A savoir

Certains automates de paiement ont la capacité d'avaler une carte quand ils répondent aux exigences de sécurité correspondantes.

Retour haut de page

Comment réagir ?

Si l'agence qui gère le distributeur concerné est ouverte, le signaler immédiatement, demander à récupérer la carte, en présentant une pièce d'identité. Une procédure de restitution est prévue à cet effet.

Si la restitution immédiate est impossible (agence fermée ou hors agence), contactez votre banque et faites opposition, comme en cas de perte ou de vol :

  • au numéro fourni par votre banque,
  • ou sur le serveur interbancaire 0 892 705 705 (0,35 euro /min) 7/7, 24/24,
  • à défaut, au numéro inscrit sur le DAB,
  • à l'étranger, le numéro fourni par votre banque.

Confirmez par écrit sans délai.

L'opposition est gratuite, le remplacement de la carte est payant sauf si vous avez un package ou une assurance moyen de paiement.

Retour haut de page

A noter

Après avoir fait opposition, vous devez vous rapprocher de votre banque pour connaître les conditions d'obtention d'une nouvelle carte en France ou à l'étranger.
Attention, en cas d'utilisation abusive, votre banque peut décider de ne plus mettre de carte à votre disposition.

Retour haut de page

Voir aussi

Articles

Mini-guides

Carte bancaire - 9 réflexes sécurité

Un certain nombre de précautions s'impose pour contribuer à éviter les fraudes : garder son code secret, être vigilant quand on communique les données de sa carte, faire rapidement opposition si besoin, porter plainte en cas de vol ou d'utilisation frauduleuse...

Voir le mini-guide

Quiz

Connaissez-vous le moyen de paiement adapté à la situation ?

Savoir utiliser les moyens de paiement à bon escient peut vous éviter des déconvenues et des frais.
Jouer
facebook Suivez-nous sur Twitter (Nouvelle fenêtre) Suivez-nous sur youtube (Nouvelle fenêtre)