Comment trouver une solution d'assurance malgré un problème de santé ?

En cas de problèmes graves de santé (même passés), il peut être difficile d'obtenir une assurance emprunteur aux conditions habituelles. Dans ce cas, un dispositif ("Convention AERAS") s'applique automatiquement, pour faciliter l'accès à l'assurance, sans en garantir l'obtention. AERAS signifie : "s'Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé".

Des dispositifs différents selon les crédits

Concernant l'assurance décès :

  • pour un crédit à la consommation destiné à un achat précis, elle peut être acquise sans questionnaire médical notamment si certaines conditions d'âge, de montant et de durée sont respectées,
  • pour un crédit immobilier ou professionnel, si certaines conditions d'âge et de montant sont remplies, votre dossier sera automatiquement examiné à un 2ème niveau par un service médical spécialisé et s'il y a lieu par un 3ème niveau, national, composé par un pool d'assureurs et de réassureurs.

Quant à l'assurance invalidi, on vous proposera :

  • soit une garantie invalidité aux conditions standard avec le cas échéant, exclusion(s) et/ou surprime ;
  • soit une garantie invalidité spécifique à la Convention AERAS, avec un taux d'incapacité fonctionnelle de 70 % et ne comportant aucune exclusion concernant la pathologie déclarée.

A défaut, on vous proposera au minimum la couverture du risque de perte totale et irréversible d'autonomie (PTIA).

Retour haut de page

Si l'assurance est très chère ou impossible

En cas de difficultés, la possibilité de recourir à des solutions alternatives sera examinée. Vous pourrez :

Retour haut de page

Le traitement de votre demande

Votre demande sera traitée en toute confidentialité.

Si le dossier est complet, vous aurez une réponse dans un délai de :

  • 3 semaines maximum pour la réponse de l'assureur, à compter de la réception de tous les éléments du dossier,
  • 2 semaines maximum pour celle de la banque après connaissance de votre acceptation de la proposition de l'assurance.

Retour haut de page

Un droit à l'oubli pour les anciens malades

La Convention AERAS et la loi prévoient un droit à l'oubli :

  • Vous n'avez pas à déclarer un cancer dont le protocole thérapeutique relatif à la pathologie est achevé depuis plus de 10 ans (uniquement pour les nouveaux contrats de crédit).
  • Ce délai est fixé à 5 ans après la fin du protocole thérapeutique pour les cancers survenus avant l'âge de 21 ans contre 18 ans auparavant (à compter du 1er septembre 2020, la non déclaration d'une ancienne pathologie cancéreuse ou "droit à l'oubli" est étendue de 18 à 21 ans). Aucune rechute de votre maladie ne doit avoir été constatée.

Une grille de référence établit la liste de pathologies cancéreuses ou autres y compris chroniques ou des situations de santé, qui doivent être déclarées, mais permettent l'accès à l'assurance emprunteur dans des conditions standard ou s'en rapprochant. Elle définit pour chacune un délai (compris entre 1 et 10 ans selon la pathologie et en l'absence de rechute) et précise la date de référence à partir de laquelle celui-ci court. Au-delà, l'accès à l'assurance emprunteur se fait :

  • soit sans exclusion de garantie ni surprime,
  • soit dans des conditions proches des conditions standard (c'est-à-dire avec des taux de surprime plafonnés).

En tant que candidat à l'assurance-emprunteur, rapprochez-vous de votre médecin, traitant de la pathologie, pour savoir si la grille s'applique à votre cas personnel.


A savoir

Tout candidat à l'assurance emprunteur reçoit un document d'information relatif à la convention AERAS qui l'informe :

  • de son droit de ne pas déclarer d'anciennes pathologies comme le cancer dans le questionnaire de santé à remplir lors d'une demande d'assurance-emprunteur ;
  • et de ne pas subir de majoration de tarifs ou d'exclusion de garanties du fait de ces anciennes affections au nom d'un risque de santé aggravé, conformément à la grille de référence, régulièrement mise à jour.

Retour haut de page

Voir aussi

Articles

Mini-guides

La convention AERAS

La Convention AERAS (s'Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) vise à faciliter l'accès à l'assurance et au crédit des personnes présentant un risque aggravé de santé. Cette convention s'applique automatiquement dès que vous déposez une demande d'assurance mais ne vous en garantit pas l'obtention.

Voir le mini-guide

Autres documents

Autres sites

facebook Suivez-nous sur Twitter (Nouvelle fenêtre) Suivez-nous sur youtube (Nouvelle fenêtre)