4 Min

Mes vacances

Arnaques aux locations de vacances

Les vacances approchent ? Vous êtes à la recherche de l’hébergement idéal pour profiter pleinement de vos congés ? Les arnaques sont encore nombreuses. Voici quelques réflexes simples pour vous prémunir.

Les arnaques types à la location saisonnière

Les vacances peuvent vite se transformer en cauchemar en cas de difficultés avec l'hébergement, on peut citer : le logement ...

  • déjà loué et occupé par quelqu'un d'autre, par exemple en cas de sur réservation, volontaire ou non ;
  • "fantôme", quand l'hébergement n'existe pas ;
  • qui ne correspond pas du tout à l'annonce, avec les fenêtres face à un mur, en plein chantier de construction, voire insalubre...

Vos recours seront alors différents selon le cas.

Quelles précautions pour choisir l'hébergement de ses vacances ?

  • Optez de préférence pour une plateforme de réservation ou des sites connus : Airbnb, Abritel, Booking, Pap vacances… les paiements sont sécurisés et garantis.
  • Méfiez-vous d’une offre trop alléchante, à prix cassé, etc. Quand c’est trop beau pour être vrai, alors c’est sûrement faux !
  • Consultez les avis des internautes. Ils sont désormais réglementés : seuls les vacanciers qui ont vraiment séjourné peuvent laisser des avis. Evitez les annonces sans avis ou qui n'en ont que très peu. Si possible, vérifiez les avis pour ce même hébergement sur les autres sites.
  • Les photos sont généralement non contractuelles et ne donnent qu'un aperçu. Faites un clic droit sur la photo et cliquez sur "rechercher une image sur le web", vous saurez si la même photo est utilisée pour plusieurs annonces différentes, ce qui ne laisse présager rien de bon...
  • Concentrez-vous sur le descriptif du logement (situation géographique, nombre de pièces, lits, sanitaires, kitchenette, équipements, etc.) et les services associés (piscine, linge de lit et toilette...). Ce que vous trouvez sur place doit correspondre.
  • Pour éviter toute surprise sur la note finale, vérifiez les éléments constitutifs du prix : suppléments pour le ménage, les taxes de séjour, etc.
  • Ne quittez jamais le site sécurisé pour échanger directement avec le « propriétaire » que ce soit par téléphone ou mail, et encore moins pour payer ! En cas d’arnaque, vous ne pourrez pas faire valoir vos droits auprès de la plateforme.
  • En cas de doute, n'hésitez pas à contacter la plateforme avec la référence du logement envisagé.

Vérifiez les conditions générales de vente : conditions de paiement, d'annulation, de remboursement, si l'établissement pratique le surbooking ou pas etc.

Et par rapport au paiement ?

  • Avant tout paiement en ligne, vérifiez que vous êtes bien sur le bon site (url, https...). Autrement dit, tapez-vous même l'adresse du site sans faute de frappe.
  • Relisez au calme les conditions tarifaires (inclus dans le prix ou non, montant des suppléments...).
  • Si c'est à l'étranger et que le prix est dans une devise (non en euro), vérifiez les conditions du prix par rapport au taux de change.
  • Préférez le paiement de la totalité à l'arrivée (votre numéro de carte devra être fourni pour garantir la réservation) ou d'une partie seulement du prix avant le départ. Sachez qu'en général, si vous quittez les lieux avant la fin du séjour, vous devrez quand même régler la totalité.
  • Vérifiez les conditions d'annulation : gratuite jusqu'à telle date ou jusqu'à 7 jours avant l'arrivée par exemple, ou au contraire un pourcentage reste acquis, de plus en plus important à mesure qu'on se rapproche de la date d'arrivée...

Que faire en cas d'arnaque à la location de vacances ou de difficultés ?

Le logement est déjà occupé...

Il peut s'agir d'un cas de surbooking, pratiqué par certains hôtels, résidences hôtelières et aussi des locations saisonnières, pour faire face aux annulations et aux non présentations des clients.

Contactez immédiatement la plateforme pour comprendre ce qu'il s'est passé. Ils doivent vous trouver une solution de remplacement rapidement c'est-à-dire un hébergement équivalent ou supérieur, sans frais.

Un logement peut en effet être proposé sur plusieurs plateformes ou sites. Que ce soit manuellement ou via un moteur ou une application, le logement doit être mis en indisponibilité, dès sa réservation sur l'un des sites, pour les dates concernées. Si vous aviez repéré ce même hébergement sur plusieurs sites, vérifiez qu'il n'y est plus disponible pour vos dates et que la synchronisation s'est bien faite suite à votre réservation.

L'hébergement ne correspond pas ou est dégradé ...

Selon l'urgence, contactez le service clients de la plateforme de réservation, pendant ou en fin de séjour. Vous pourrez négocier avec eux une remise sur un prochain voyage ou un remboursement.

Le loueur, particulier, ne répond plus...

... et vous avez rencontré une difficulté ou le logement n'existait tout simplement pas ? Si malgré toute vos précautions, vous avez payé un loueur qui a disparu dans la nature, vous êtes victime d’une arnaque aux vacances. Vous ne pourrez pas obtenir un remboursement auprès de la banque si le paiement a bien été réalisé par vous-même. Contactez néanmoins votre banque pour voir si vous devez faire opposition rapidement à votre carte.

Déposez plainte immédiatement auprès de la police ou de la gendarmerie. Vous pouvez aussi procéder en ligne avec une pré-plainte. Ce dépôt de plainte (ou au moins la déclaration de la police) permet à votre banque d’avoir un recours contre le voleur ou le fraudeur et à la police de disposer des éléments pour mener son enquête.

Prévenez le site utilisé, il pourra ainsi retirer l'annonce et éviter que d'autres personnes ne se fassent piéger.

Vous pouvez aussi contacter votre assurance pour bénéficier d'une indemnisation ou d'une assistance, y compris avec l'assurance de votre carte bancaire si vous avez réglé la location avec.

Vers une responsabilisation des plateformes en ligne

Avec une entrée en vigueur le 25 août 2023, le règlement européen sur les services numériques (Digital Service Act) vise une responsabilisation des plateformes. Celles-ci doivent ainsi :

  • proposer aux internautes un outil leur permettant de signaler facilement les contenus illicites. Une fois le signalement effectué, elles doivent rapidement retirer ou bloquer l'accès au contenu illégal.
  • mieux tracer les vendeurs qui proposent des produits ou services, recueillir des informations précises sur le professionnel avant de l'autoriser à vendre, vérifier leur fiabilité et mieux en informer les consommateurs.

Pour compléter l'article "Arnaques aux locations de vacances" :

Voir aussi

Voir aussi

Clés mag
Abonnez-vous ici pour recevoir toutes les actualités et nouveautés les clés de la banque.

Je m'inscris à la newsletter

Pour être informé régulièrement des actualités du site

* Champ Obligatoire

Veuillez sélectionner un abonnement

Je m'abonne à :

Merci pour votre inscription à la newsletter

0 document sélectionné

Partager cet article