2 Min

Le choix d'un crédit adapté

En cas de budget trop serré

Vous n’avez pas assez d’argent pour payer les opérations qui se présentent sur votre compte. Il existe différentes solutions pour vous dépanner de cette mauvaise situation temporaire. Cela peut notamment vous éviter des incidents de paiement (chèque sans provision par exemple).

Tolérance et facilité de caisse

Sans accord préalable et en dehors de tout contrat, la banque peut exceptionnellement accepter de régler un chèque ou de passer un prélèvement alors que la provision n’est pas suffisante sur le compte.

Avec son accord préalable, la banque peut aussi admettre une facilité de caisse. Cet accord est souvent automatique, pour des montants limités, dans le cadre de votre convention de compte. En principe, le compte doit redevenir créditeur dans les 15 jours. La facilité peut être, selon le cas, temporaire ou permanente. Il s’agit le plus souvent d’une avance dans l’attente d’un revenu.

Si vous l’utilisez plus de 3 mois, la banque doit :

  • soit exiger le remboursement immédiat,
  • soit vous faire une offre de crédit à la consommation, si votre situation le permet.


Un découvert autorisé

La banque peut accepter de faire fonctionner un compte à découvert, dans le cadre d’un découvert autorisé : dans une certaine limite, de montant et de durée.

Il s’agit d’un service bancaire, vous devrez payer des frais (intérêts débiteurs) proportionnels au montant du débit et au nombre de jours pendant lesquels votre compte a été débiteur. Le taux appliqué est indiqué dans votre convention de compte.

Au-delà de 3 mois, la banque devra vous remettre une offre préalable de crédit personnel.


Un crédit personnel ou un crédit renouvelable

Le crédit personnel n’est pas affecté à un projet précis ; vous pouvez l’utiliser comme vous le souhaitez. Il peut donc être utilisé quand vous manquez un peu d’argent, que vous êtes souvent à découvert.

Un crédit renouvelable peut être tentant car il fonctionne comme une réserve d’argent, accessible à tout moment, qui se renouvelle partiellement au fil de vos remboursements. Il nécessite la conclusion d’un contrat, qui est particulièrement réglementé. Vous pouvez par exemple effectuer directement des virements de votre crédit renouvelable vers votre compte chèque pour vous redonner de la souplesse dans vos dépenses au quotidien.

Attention : ce type de prêt est coûteux. Soyez vigilant et essayez de l’utiliser le moins possible.

Voir aussi

Voir aussi

Clés mag
Abonnez-vous ici pour retrouver toutes les actus et nouveautés des clés de la banque :
Vidéos, mini-guides, etc.

Je m'inscris à la newsletter

Pour être informé régulièrement des actualités du site

* Champ Obligatoire

Je m'abonne à :

Merci pour votre inscription à la newsletter

0 document sélectionné

Partager cet article