2 Min

Les contraintes et critères à prendre en compte

Epargner et investir pour la planète

Une large palette de produits et de services bancaires peut vous permettre de placer votre épargne en faveur de l’environnement et du climat.

Pourquoi investir dans l’épargne verte ?

Chacun de nous peut agir en faveur l’environnement. De plus en plus de produits d’épargne et de placement proposés prennent désormais en compte les aspects environnementaux.
C’est l’occasion de faire un geste pour la planète.


Comment reconnaître un produit vert ?

La plupart des banques proposent dans la gamme de leurs produits d’épargne des livrets ou des produits de dépôt à terme dont les sommes sont investies dans des projets en faveur de la protection de l’environnement ou de la lutte contre le réchauffement climatique. Il est facile pour l’épargnant d’être informé de la liste de ces projets.
Il peut s’agir de projets liés au renforcement de l’efficacité énergétique (installation de panneaux photovoltaïques par exemple), à la gestion de l’eau et des déchets, etc. Au niveau local, il est même parfois possible de géo-localiser (par une application bancaire) le projet éco-responsable qui va bénéficier des sommes épargnées. C’est l’occasion de soutenir les initiatives des entreprises de votre région.

A noter : Parmi l’ensemble des appellations commerciales, les termes  » vert « ,  » éco « , ou  » environnement  » sont souvent présents.


Qu’est-ce que les obligations vertes ?

Les obligations vertes ou obligations environnementales (en anglais  » Green Bonds « ) sont des émissions obligataires effectuées par une entreprise, une collectivité locale ou une organisation internationale.
Elles sont destinées à financer précisément des projets ou des activités générant un bénéfice environnemental direct (énergies renouvelables, efficacité énergétique, adaptation au changement climatique…).
4 principes encadrent les obligations vertes pour vous aider à évaluer l’impact environnemental de votre investissement :

  • la justification dans la documentation que les fonds recueillis sont destinés à un projet  » vert  » générant un bénéfice environnemental parmi 8 types d’investissements possibles (liés à l’adaptation au changement climatique, au développement des énergies renouvelables ou au développement durable par exemple),
  • l’analyse notamment du profil environnemental des projets et une estimation de leurs objectifs d’impact environnemental,
  • l’intégrité des fonds recueillis par les émissions,
  • l’information au moins annuelle sur la conduite et sur l’impact environnemental des projets financés.

A savoir : Certaines de ces obligations font l’objet d’une certification par un organisme indépendant pour garantir aux investisseurs le respect de ces règles.

Voir aussi

Voir aussi

Clés mag
Abonnez-vous ici pour retrouver toutes les actus et nouveautés des clés de la banque :
Vidéos, mini-guides, etc.

Je m'inscris à la newsletter

Pour être informé régulièrement des actualités du site

* Champ Obligatoire

Je m'abonne à :

Merci pour votre inscription à la newsletter

0 document sélectionné

Partager cet article