2 Min

Son budget

Financer son permis de conduire

L’Etat et les établissements de crédit ont conclu une convention relative aux prêts destinés à financer une formation à la conduite et à la sécurité routière, dits  » prêts permis à un euro par jour « . Le dispositif comprend le permis moto. Il suppose de passer par l’une des écoles de conduite ou associations agréées partenaires de l’Etat.

Qui est concerné ?

Vous pouvez déposer une demande de prêt « permis à un euro par jour » si :

  • vous avez entre 15 et 25 ans révolus,
  • vous vous êtes inscrit pour la première fois à la formation d’apprentissage de la conduite des véhicules de catégorie A ou B dans une auto-école ou une association agréée partenaire de l’Etat.

L’obtention du prêt n’est pas automatique : comme pour tout crédit, la banque examinera votre dossier et pourra exiger des garanties. Si l’élève est mineur, dans le cadre de la conduite accompagnée, ce sont les parents qui empruntent.


Le montant du prêt

Ce prêt est un prêt aidé : vous n’avez pas de frais de dossier ni d’intérêts à payer, ceux-ci étant pris en charge par l’Etat.

Vous choisissez le montant du prêt parmi les formules proposées (800, 1000 ou 1200 euros) à condition qu’il ne dépasse pas le coût de la formation. Ce montant peut être de 600 euros seulement, si vous bénéficiez déjà d’une aide directe de l’Etat ou d’une collectivité locale ou bien si vous souhaitez effectuer un apport personnel.

L’argent peut être versé en une, deux ou trois fois.


Le remboursement du prêt

Il peut s’effectuer sans différé par mensualité de 30 euros (soit l’équivalent d’un euro par jour). L’établissement de crédit peut proposer un différé, les frais étant alors à sa charge. Vous remboursez seulement le capital emprunté puisque l’Etat paie les intérêts. En revanche, c’est vous qui paierez les primes d’assurance décès et, s’il y a lieu, les frais de recouvrement.

Si vous ne disposez pas de revenus suffisants, l’établissement de crédit peut demander la caution de vos parents ou d’une autre personne solvable. En cas de remboursement anticipé du crédit, aucune indemnité ne sera demandée.


Prise en charge du cautionnement

Le dispositif inclut une prise en charge publique du cautionnement du prêt pour les jeunes qui ne peuvent fournir de cautionnement parental.

Ces jeunes doivent se présenter à l’établissement de crédit partenaire du dispositif du permis à 1 euro par jour munis d’une attestation d’éligibilité à la caution publique établie par un des réseaux accompagnant également partenaire.

Toutefois, la décision d’accorder le prêt revient à l’établissement de crédit qui examine le dossier de demande de prêt.

A savoir : Il existe plusieurs aides pour financer les cours du permis de conduire (Pôle emploi, l’Agefiph – Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées).

Certaines communes, ou départements et régions, proposent de prendre en charge une partie de la facture d’auto-école contre réalisation d’heures de bénévolat pour la collectivité (prévention au collège, capitaine de soirée, etc.).

Depuis mars 2017, les salariés peuvent utiliser les heures de formations accumulées sur leur compte personnel de formation (CPF) à condition que le permis contribue à la réalisation d’un projet professionnel ou favorise la sécurisation de leur parcours professionnel.

Depuis janvier 2019, le permis à un euro par jour est ouvert aux formations dispensées par les associations utilisant la formation à la conduite comme outil d’insertion ou de réinsertion sociale ou professionnelle.

Pour aller plus loin : Le site « permis de conduire »

Voir aussi

Voir aussi

Clés mag
Abonnez-vous ici pour retrouver toutes les actus et nouveautés des clés de la banque :
Vidéos, mini-guides, etc.

Je m'inscris à la newsletter

Pour être informé régulièrement des actualités du site

* Champ Obligatoire

Je m'abonne à :

Merci pour votre inscription à la newsletter

0 document sélectionné

Partager cet article