2 Min

Le choix d'un crédit adapté au projet

Financer une construction

Il existe différents crédits possibles pour financer une construction. Vous pouvez éventuellement les cumuler.

Les différents prêts possibles

La plupart des prêts immobiliers permettent de financer l’achat du terrain et la construction, et sont cumulables :

  • prêt immobilier à long terme,
  • PTZ,
  • prêt épargne logement (CEL / PEL)
  • prêt conventionné,
  • prêt PAS.

Pour certains cependant, la construction doit concerner votre résidence principale.


Une opération globale : achat de terrain et construction

Si vous achetez un terrain pour construire par la suite, achat de terrain et construction peuvent être financés séparément. Dans ce cas, veillez à lier les deux achats. Cela vous évitera de garder le terrain si le prêt pour la construction n’était pas obtenu. Lorsque le terrain et la construction font l’objet d’un financement commun, veillez à ce que l’acte précise que l’opération sera réalisée par l’obtention de tous les prêts nécessaires.

Les contrat d’achat et de construction doivent être conclus sous condition suspensive d’obtention des prêts nécessaires, des documents administratifs, etc. Aucun versement ne sera effectué avant la réalisation de ces conditions. Inversement, vous pourrez renoncer au crédit si l’opération n’aboutit pas.

Pensez à informer tous les établissements des autres prêts demandés et nécessaires au financement de toute l’opération.


La mise en place du prêt

Souvent, vous signerez d’abord un contrat de réservation puis un contrat de vente définitif. Un délai de 2 ans peut parfois s’écouler entre les deux. C’est pourquoi la conclusion du contrat de prêt sera liée au contrat de vente définitif.

S’il s’agit d’une vente en l’état futur d’achèvement (VEFA), le paiement s’effectuera en fonction de l’avancée des travaux, selon un échelonnement très réglementé.

Le prêt sera remboursé de façon échelonnée. Les appels de fonds auront lieu à mesure que le chantier avancera.

En général, tant que le capital emprunté n’est pas totalement utilisé, la banque utilise un compte intermédiaire. Ainsi, vous ne payez des intérêts que sur la partie utilisée du capital : on les appelle les « intérêts intercalaires ».

Ce n’est qu’à la fin de la construction que le prêt est véritablement mis en place et que les remboursements prévus dans l’acte commencent selon le plan d’amortissement.

Voir aussi

Voir aussi

Clés mag
Abonnez-vous ici pour retrouver toutes les actus et nouveautés des clés de la banque :
Vidéos, mini-guides, etc.

Je m'inscris à la newsletter

Pour être informé régulièrement des actualités du site

* Champ Obligatoire

Je m'abonne à :

Merci pour votre inscription à la newsletter

0 document sélectionné

Partager cet article