3 Min

Mes vacances

Grandes vacances : faire garder son enfant

Chaque année, la question se pose aux familles : comment faire garder ses enfants et les occuper pendant cette grande période ? Tour d’horizon des solutions.

Colonies, stages et autres séjours

Avec la levée des restrictions sanitaires un peu partout dans le monde, vous avez pu réserver plus sereinement à l’étranger notamment pour les séjours linguistiques. Vérifiez auprès du prestataire s’il faut prévoir un pass sanitaire, vaccin ou test que ce soit pour le transport ou sur place, et prévoyez des masques et du gel à mettre dans la valise de votre enfant.

Quant aux colonies en France, vous pouvez choisir notamment celles axées sur les activités sportives. Aucun risque d’ennui : équitation, quad, tennis, escalade, eaux vives, cirque, musique, etc. ou encore multi-activités. Vous pourrez, si cela vous rassure, y conduire vous-même votre enfant ou choisir la formule avec le transport inclus.

Les mairies proposent aussi souvent des stages sportifs dans les équipements de la ville pour les périodes de vacances. Le stage sportif près du domicile est forcément moins cher, il est parfois même gratuit. Renseignez-vous auprès de votre mairie.

A noter : vérifiez l’offre proposée par le Comité Social et Économique de votre entreprise et pour régler, pensez aux bons de la CAF, aux aides de la collectivité, aux chèque-vacances…

Centre de loisirs et centre aéré, sans hébergement

La plupart des villes disposent d’un ou plusieurs centres de loisirs ou centres aérés pour accueillir vos enfants durant les vacances scolaires. Avec des horaires variables selon les villes (entre 9h et 17h), votre enfant sera encadré par une équipe d’animation compétente qui lui proposera de nombreuses activités variées.

Généralement accessible aux enfants entre 3 et 13 ans, vous devez procéder à l’inscription au plus tôt auprès de la mairie. Vérifiez notamment leur ouverture à la période qui vous intéresse et dans le contexte Covid. En cas de fermeture, vous serez redirigé vers un centre d’un autre secteur.

Le coût dépend de vos ressources et plus exactement de votre quotient familial (vous pouvez l’obtenir auprès de la CAF). Comptez entre 1 et 27 euros par jour, repas compris.

Focus sur les colos apprenantes

Lancées à l’été 2020, ces colos apprenantes sont renouvelées pour l’été 2022. Associant renforcement des apprentissages et activités de loisirs, elles sont destinées à toutes les familles et en priorité aux enfants de 3 à 17 ans domiciliés en quartiers de la politique de la ville ou en zones rurales, issus de familles isolées ou monoparentales ou en situation socio-économique précaire, ou ne disposant pas de connexion Internet suffisante pour l’enseignement à distance….

Les collectivités partenaires reçoivent une aide l’Etat pour permettre à 250 000 enfants de partir dans ces séjours labellisés. Cette aide peut atteindre 80% du coût du séjour (plafonnée à 400 euros par mineur et par semaine).

L’opération « Vacances apprenantes »

L’objectif de cette opération est de permettre aux jeunes qui ne partent pas de renforcer les apprentissages, la culture, le sport et le développement durable. Plusieurs dispositifs devraient se mettre en place, notamment :

  • des séjours en zones rurales pourront être organisés dans le cadre du dispositif «  École ouverte « , du CP à la Terminale,
  • dans les lycées professionnels, «  L’été du pro  » permettra d’accueillir les jeunes dans leur établissement d’origine ou dans un établissement proposant un accès aux plateaux techniques nécessaires à leur formation initiale pour travailler les enseignements professionnels pratiques.

Entraide familiale et de proximité

Vous vous y êtes pris trop tard ? Vous hésitez encore ? Les grands-parents, une soeur, un beau-frère, des amis ou même de bons voisins qui ne partent pas en même temps que vous… voilà autant de volontaires possibles pour garder votre enfant.

Il s’agit d’une solution de confiance, en principe gratuite, et qui comblera sans doute tout le monde.

Les grands-parents pourront être très demandeurs car ils sont sans doute en retard de câlins et de bons moments partagés. Voilà donc des retrouvailles très attendues et qui seront très appréciées.

Les gestes barrières, toujours de mise

Vos enfants sont maintenant habitués et ils ont suivi, à la reprise de l’école, une sensibilisation aux gestes barrières et ont notamment appris à se laver régulièrement les mains, tout au long de la journée.

Les centres, foyers, et colonies respecteront les recommandations de l’Etat afin d’accueillir et garder vos enfants en sécurité, tant au niveau de l’hébergement que de la restauration et des activités.

Quant aux grands-parents, la vigilance reste de mise surtout s’ils sont considérés comme personnes vulnérables par rapport au Coronavirus.

Voir aussi

Voir aussi

Clés mag
Abonnez-vous ici pour retrouver toutes les actus et nouveautés des clés de la banque :
Vidéos, mini-guides, etc.

Je m'inscris à la newsletter

Pour être informé régulièrement des actualités du site

* Champ Obligatoire

Je m'abonne à :

Merci pour votre inscription à la newsletter

0 document sélectionné

Partager cet article