2 Min

Le premier emploi

L’assurance maladie

Vous allez bénéficier de la couverture de l’assurance maladie, grâce aux cotisations sociales retenues sur le salaire. Certaines entreprises permettent également à leurs salariés de bénéficier d’une mutuelle complémentaire.

Enfant mineur, vous étiez rattaché à vos parents pour l’assurance maladie (Sécurité sociale + mutuelle). Puis, étudiant, vous avez bénéficié de l’assurance maladie, voire également d’une mutuelle étudiante.

La Sécurité sociale

A chaque embauche d’un nouveau salarié, l’employeur effectue une déclaration auprès de la Sécurité sociale. Vous devez fournir à la Caisse d’assurance maladie de votre domicile un ou plusieurs bulletins de paie et un Relevé d’Identité Bancaire (RIB).

Une carte d’assuré social vous sera remise, elle vous permet d’attester de votre affiliation et de vos droits à l’assurance maladie chez les praticiens ou les pharmacies. Vous recevrez une Carte Vitale (si vous ne l’avez pas déjà) et pourrez ainsi bénéficier du tiers payant : cela vous évite d’avancer la part des frais qui sera prise en charge par la Sécurité sociale. A défaut, vous devez envoyer les feuilles de soins à la Caisse d’assurance maladie pour vous faire rembourser s’il y a lieu.

La durée de protection dépend du temps de travail effectué : Vous êtes couvert pendant 1 an si, par exemple, vous avez travaillé au moins soixante heures ou avez cotisé sur un salaire au moins égal à soixante fois le montant du SMIC horaire, pendant un mois civil ou trente jours.


Une mutuelle complémentaire

Certains organismes proposent aux salariés un remboursement complémentaire à celui de la Sécurité sociale. Même si on parle de  » mutuelle « , ces prestations peuvent être proposées par des compagnies d’assurance ou des institutions de prévoyance pour certains contrats.

Il existe des contrats individuels, souscrits par une personne pour elle-même et sa famille et des contrats collectifs, souscrits par une entreprise pour l’ensemble de ses salariés. Souvent les grandes entreprises imposent à l’ensemble de leurs salariés de cotiser à la même protection de santé. Plusieurs garanties sont proposées permettant d’être remboursé, de manière plus ou moins complète, des frais non pris en charge par la Sécurité sociale.

Si vos revenus sont modestes, vous pouvez éventuellement avoir droit à une protection complémentaire santé gratuite dans le cadre de la Couverture Maladie Universelle (CMU). Renseignez-vous auprès de votre Caisse d’assurance maladie.

Pour aller plus loin : Le site Ameli

Voir aussi

Voir aussi

Clés mag
Abonnez-vous ici pour retrouver toutes les actus et nouveautés des clés de la banque :
Vidéos, mini-guides, etc.

Je m'inscris à la newsletter

Pour être informé régulièrement des actualités du site

* Champ Obligatoire

Je m'abonne à :

Merci pour votre inscription à la newsletter

0 document sélectionné

Partager cet article