2 Min

Disposer d'un chéquier

Le chéquier ou carnet de chèques

Votre chéquier se présente sous la forme d’un carnet comprenant généralement 25 ou 30 formules de chèques. Il est parfois possible de demander des carnets plus volumineux. Les banques peuvent aussi proposer différents modèles : par exemple le talon à gauche ou le talon au-dessus.

Le contenu du chéquier

Votre chéquier contient :

  • des chèques barrés, donc non endossables : ils ne peuvent être payés que par une seule banque pour qu’elle crédite le compte du bénéficiaire désigné. Personne d’autre ne pourra les encaisser,
  • un talon : partie qui reste attachée au chéquier où on reporte la date, le montant et le bénéficiaire du chèque émis,
  • au moins un relevé d’identité bancaire (RIB),
  • parfois plusieurs feuilles quadrillées pour tenir votre compte,
  • un bordereau de commande pour le renouvellement du chéquier.

Précautions de conservation et d’usage du chéquier

  • Dès que vous avez votre nouveau chéquier, notez et conservez séparément les numéros des formules de chèques avec les coordonnées spécifiques de votre banque vous permettant de faire opposition,
  • limitez le nombre de chéquiers en votre possession. En cas de clôture de votre compte ou sur simple demande de la banque, restituez les formules inutilisées sans attendre,
  • conservez votre chéquier en lieu sûr, en évitant de les regrouper avec vos pièces d’identité. Ne les laissez jamais dans un véhicule, même fermé à clé,
  • ne signez jamais un chèque vierge par avance (sans montant ou sans bénéficiaire).

Cas particulier des chèques non barrés

Vous pouvez demander à votre banque des chèques non barrés. La loi impose alors d’acquitter un droit de timbre. Les banques sont obligées de tenir à la disposition de l’Administration des impôts les numéros des chèques ainsi délivrés et l’identité des personnes qui les ont demandés.

Ces chèques conservent toutes les caractéristiques des chèques ordinaires, mais ils peuvent en plus :

  • être payés en espèces au guichet de votre agence au bénéficiaire désigné sur le chèque.
  • être transmis par endossement : le bénéficiaire peut s’en servir à son tour pour payer quelqu’un d’autre en inscrivant au dos du chèque les coordonnées de cette personne, en datant et signant. Par endossements successifs, ils peuvent ainsi servir à payer successivement plusieurs personnes.

Pour aller plus loin : Legifrance Art. L131-44 à L131-46 C. mon. et fin.

Voir aussi

Voir aussi

Publications

Publications

< 1 Min

Mini-guides

Bien utiliser le chèque

Rarement utilisé chez nos voisins européens, le chèque l’est de moins en moins en France. D’autres moyens de paiement, en particulier la carte bancaire, le prélèvement, le…

< 1 Min

Mini-guides

Le chèque – 7 réflexes sécurité

Que vous disposiez d’un chéquier ou que vous receviez un chèque en paiement, vous devez être particulièrement vigilant pour éviter les tentatives de fraude.

< 1 Min

Mini-guides

N'émettez pas de chèque sans provision

Emettre un chèque sans provision est un acte illégal et lourd de conséquences. Qu’est-ce qu’un chèque sans provision ? Que se passe-t-il si vous émettez un tel chèque ? Voici…

< 1 Min

Mini-guides

Fraude aux opérations bancaires

Les banques investissent constamment dans la sécurité de leur dispositif. Vous avez cependant, en tant que client, un rôle actif à jouer dans l’utilisation de vos moyens…

Clés mag
Abonnez-vous ici pour retrouver toutes les actus et nouveautés des clés de la banque :
Vidéos, mini-guides, etc.

Je m'inscris à la newsletter

Pour être informé régulièrement des actualités du site

* Champ Obligatoire

Je m'abonne à :

Merci pour votre inscription à la newsletter

0 document sélectionné

Partager cet article