4 Min

Au quotidien

Toutes les aides financières de fin d’année

Pas toujours facile de joindre les deux bouts et particulièrement en cette période. Prime de Noël, chèque énergie… Il existe plusieurs aides dont vous pouvez peut-être bénéficier.

La prime de noël

Bonne nouvelle pour faire face au budget de Noël. Les allocataires du RSA, de l’allocation spécifique de solidarité (ASS), de l’allocation équivalent retraite (AER) ou de la Prime forfaitaire pour reprise d’activité bénéficieront cette année encore d’une prime de Noël versée soit par la CAF soit par Pôle emploi, sans avoir à faire de démarche particulière. Le versement a lieu en général mi-décembre, en une seule fois.

  • Si vous êtes bénéficiaire du RSA, le montant de la prime est de 152.45 €, pour une personne vivant seule, mais peut être plus élevé en fonction de la composition de votre famille, jusqu’à 442.10 €, voire plus.
  • Si vous êtes bénéficiaire de l’ASS ou l’AER, son montant est de 152.45€, quelle que soit la composition de votre foyer.

Bénéficiant à plus de 2,43 millions de foyer, la prime de Noël 2022 devrait être envoyée aux bénéficiaires les 15 et 16 décembre.

Vérifiez auprès de la CAF ou Pôle emploi que vos informations sont à jour pour éviter toute erreur dans le versement de la prime.

Attention : à l’approche des fêtes, les escrocs ne vont pas manquer d’utiliser l’actualité pour tenter de vous piéger. Ne suivez pas de lien dans les mails nommés « prime de Noël » qui demanderaient de renseigner vos données bancaires. Vous n’avez pas non plus à vous inscrire.

Les chèques énergie

En réponse à la hausse exceptionnelle des prix de l’électricité et du gaz, le Gouvernement a décidé d’attribuer aux bénéficiaires du chèque énergie, un nouveau chèque énergie exceptionnel de 200€. Ce chèque sera automatiquement envoyé d’ici la fin du mois de décembre à environ 12 millions de foyers, soit 40% des foyers français. Il s’ajoute à celui déjà versé au printemps.

Ce chèque sera d’un montant de :

  • 200 € pour les foyers dont le revenu fiscal de référence est inférieur à 10.800 € (par unité de consommation),
  • 100 € pour les foyers dont le revenu fiscal de référence est compris entre 10.800 € et 17.400 € (par unité de consommation).

Ce chèque nominatif vous aide à régler les factures d’énergie de votre logement et certains travaux de rénovation énergétique. Il est attribué automatiquement en fonction des ressources fiscales (revenu fiscal de référence) et de la composition du foyer.

A noter : un autre chèque voit le jour en cette fin d’année, le chèque énergie bois. À partir du 22 décembre, il sera possible de bénéficier de ce chèque énergie allant de 50 à 200 € (selon vos revenus et le mode de chauffage au bois : pellets / granulés ou bûches). Il suffira de se connecter sur le site chequeenergie.gouv.fr, muni de votre numéro de télédéclarant et de votre facture ».

Nouveau bonus réparation  

Ce nouveau coup pouce vise nos appareils électroménagers. Après la mise en place de l’indice de réparabilité pour faciliter nos choix au moment de l’achat, voici le bonus réparation qui entrera en vigueur le 15 décembre pour favoriser l’économie circulaire.

Il s’agit d’un forfait de 10 à 45 €, selon le type d’appareil à réparer. Au total, le gouvernement aurait prévu un budget de 410 millions d’euros jusqu’en 2027, dans le cadre de la loi Agec.

Parmi les équipements éligibles, on retrouve les machines à café à filtre, aspirateurs, perceuses-visseuses, home cinéma, instruments de musique, consoles de jeux, lave-linge, réfrigérateurs congélateurs, tablettes, vidéoprojecteurs ou encore les vélos et les trottinettes.

Pour bénéficier du bonus réparation, il faudra se rendre sur le site ecosystem.eco ou sur le site ecologic-france.com pour repérer les points de réparations labellisés. Il sera possible de bénéficier de ce bonus – il sera directement appliqué sur la facture – si l’on se rend dans l’un de ses lieux pour faire réparer son appareil.

La prime de partage de la valeur

Cette prime annuelle a remplacé la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat ou prime « Macron » depuis août 2022. Versée par l’employeur, elle peut s’élever jusqu’à 6 000 euros par salarié et n’est pas soumise à l’impôt sur le revenu, ni aux cotisations sociales. Elle peut être versée en plusieurs fois avec un maximum d’un versement par trimestre. Son montant et sa répartition entre les salariés sont à la main de l’employeur.

Elle ne peut pas se substituer à une augmentation de la rémunération ou une prime prévues par l’entreprise (contrat de travail, statuts, accord d’entreprise…). Cette prime est cependant facultative, l’employeur n’est pas tenu de la mettre en place. Si vous la touchez, vous devez la voir sur une ligne dédiée du bulletin de paie, du mois du versement.

Les chèques cadeaux entreprise versés par votre employeur

Votre entreprise a peut-être prévu de vous verser des chèques cadeaux, que vous pourrez utiliser, en magasin et parfois en ligne, pour vous aider à payer vos cadeaux pour les fêtes de fin d’année. Une version électronique existe sous le nom de « Glady » par exemple. Il suffit de se connecter, d’indiquer le montant qu’on souhaite utiliser dans l’enveloppe encore disponible pour générer un QR code. Vous présentez alors ce QR Code au commerçant ou vous le renseignez sur le site marchand.

Pensez-y pour vos achats d’autant qu’ils ont souvent une date limite à ne pas dépasser, voire des avantages s’ils sont utilisés au plus vite.

En complément de notre article « Toutes les aides financières de fin d’année » :

Voir aussi

Voir aussi

Clés mag
Abonnez-vous ici pour retrouver toutes les actus et nouveautés des clés de la banque :
Vidéos, mini-guides, etc.

Je m'inscris à la newsletter

Pour être informé régulièrement des actualités du site

* Champ Obligatoire

Je m'abonne à :

Merci pour votre inscription à la newsletter

0 document sélectionné

Partager cet article