3 Min

Travaux et rénovation

Ma Prime Rénov : l’aide de l’Etat pour la rénovation énergétique

Créée en janvier 2020, Ma Prime Rénov a simplifié les aides à la rénovation énergétique en remplaçant le Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE) et l’aide ANAH Habiter Mieux par une prime forfaitaire unifiée.

Ma Prime Rénov : Plus simple et plus efficace

Vous prévoyez des travaux de rénovation énergétique dans votre logement ? Cette aide proposée par le gouvernement peut vous permettre d’en diminuer le coût restant à votre charge.

Plusieurs travaux sont éligibles à cette prime (isolation, chauffage, ventilation, audit énergétique d’une maison individuelle ou d’un appartement en habitat collectif) à condition d’être effectués par une entreprise Reconnue Garante de l’Environnement (RGE) et plusieurs bonifications sont prévues :

  • un bonus « sortie de passoire » quand les travaux permettent d’améliorer l’étiquette énergie du logement en quittant le niveau F ou G,
  • un bonus « bâtiment basse consommation » quand l’étiquette énergie va atteindre le niveau B ou A,
  • un forfait « rénovation globale » à destination des ménages aux revenus intermédiaires et supérieurs pour encourager les bouquets de travaux,
  • un forfait « assistance à maîtrise d’ouvrage » quand les ménages souhaitent se faire accompagner dans la réalisation de leurs travaux.

Le montant de la prime est fixé en fonction de plusieurs critères dont votre revenu, votre situation géographique et du gain énergétique obtenu grâce aux travaux réalisés.

A chaque catégorie de travaux est attribué un montant forfaitaire de prime, qui diffère selon la catégorie de revenus du ménage. On distingue plusieurs profils de ménages classés pas couleur : bleu (très modestes), jaune (modestes), violet (intermédiaires), rose (aisés). C’est l’ANAH (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat) qui se chargera de vous la distribuer.

La prime est versée à la fin des travaux dès que vous transmettez la facture.

maprimerenov.gouv.fr

Qui peut bénéficier de Ma Prime Rénov ?

Pour bénéficier de Ma Prime Rénov, vous devez :

  • être propriétaire d’un logement dont la construction est achevée depuis au moins 15 ans, (2 ans, s’il s’agit de financer le remplacement d’une chaudière au fioul par un nouvel équipement de chauffage ou de fourniture d’eau chaude sanitaire),
  • l’occuper (au moins 8 mois par an) à titre de résidence principale,
  • ne pas dépasser un plafond de ressources,
  • faire réaliser les travaux par des professionnels RGE (Reconnus Garants de l’Environnement).

Depuis 2021, la prime a été étendue à tous les ménages, à l’exception des plus aisés (à savoir les deux derniers déciles). L’aide s’est ouverte aux propriétaires bailleurs et aux syndicats de copropriété. En 2020, seulement la moitié des Français y avait droit (les revenus ne devaient pas dépasser un certain montant).

Pour profiter de cette prime, il vous suffit d’effectuer une demande en ligne sur le site maprimerenov.gouv.fr . Une fois les travaux réalisés, il vous faut scanner les documents et les transmettre via votre espace personnel sur ce même site.

Nouveautés 2022 de MaPrimeRénov’

Un forfait renforcé

Pour favoriser l’usage des énergies renouvelables et réduire la dépendance des ménages au gaz et au fioul, dans le contexte où les prix de l’énergie augmentent du fait du conflit en Ukraine, les forfaits MaPrimeRénov’ peuvent être majorés de 1 000 euros pour l’installation de certains équipements de chauffage. Cette majoration de 1 000 euros, du 15 avril au 31 décembre 2022, concerne l’installation de :

  • une chaudière à alimentation manuelle ou automatique fonctionnant au bois ou autre biomasse
  • un équipement de production de chauffage fonctionnant à l’énergie solaire thermique
  • une pompe à chaleur géothermique ou solarothermique
  • une pompe à chaleur air/eau.

L’accès à l’éco-ptz simplifié

D’ici fin 2022, une fois que l’Anah aura évalué votre projet de rénovation énergétique, elle vous transmettra un document indiquant :

  • le montant de MaPrimeRénov’ auquel vous pouvez prétendre,
  • le reste à charge restant financer.

Ce document suffira pour demander un éco-ptz à votre banque sans avoir à fournir les formulaires entreprises, devis et factures demandés jusque là. Votre banque analysera bien sûr votre capacité de remboursement comme pour tout prêt.

A noter : cette simplification souhaitée par le secteur bancaire s’inscrit dans le cadre des mesures proposé par la loi Climat et résilience, notamment le Prêt avance rénovation et l’augmentation du plafond de l’éco-ptz. Plus d’infos sur ecologie.gouv.fr

Ma Prime Rénov cumulable avec les prêts et aides de rénovation énergétique

Comme l’ancien crédit d’impôt, Ma Prime Rénov est cumulable aux autres aides de travaux de rénovation énergétique : les aides des collectivités locales, celles d’Action logement et les Certificats d’économie d’énergie (CEE). De plus, vos travaux bénéficient d’un TVA à taux réduit. Pensez aussi à demander à votre banque un éco-ptz ou encore un prêt avance rénovation.

A noter : Un simulateur Simul’Aides vous permet d’identifier toutes les aides dont vous pouvez bénéficier pour rénover votre logement.

Pour aller plus loin :

Voir aussi

Voir aussi

Clés mag
Abonnez-vous ici pour retrouver toutes les actus et nouveautés des clés de la banque :
Vidéos, mini-guides, etc.

Je m'inscris à la newsletter

Pour être informé régulièrement des actualités du site

* Champ Obligatoire

Je m'abonne à :

Merci pour votre inscription à la newsletter

0 document sélectionné

Partager cet article