2 Min

Travaux et rénovation

Prime à la conversion des chaudières : réduisez votre facture !

Vous souhaitez changer votre vieille chaudière ? N’hésitez plus et profitez de la prime  » Coup de pouce Chauffage  » lancé par le gouvernement en 2019 pour inciter les ménages à s’équiper d’un système plus performant à énergie renouvelable.

Qui peut bénéficier du « Coup de pouce Chauffage » ?

La prime à la conversion des chaudières s’adresse à tous les ménages français : elle leur permet de bénéficier d’une prime exceptionnelle pour le remplacement d’une chaudière au fioul, au charbon ou au gaz (sauf condensation) par une chaudière biomasse performante, une chaudière au gaz à très haute performance énergétique, une pompe à chaleur ou encore un système solaire combiné.

Le saviez-vous ? Changer sa chaudière à énergie fossile pour une chaudière plus performante à énergie renouvelable représente en moyenne une économie de 900 à 1 200 euros par an sur la facture de chauffage.

Quel est le montant de l’aide versée ?

Le montant de la prime à la conversion pour le remplacement d’une chaudière est calculée en fonction des ressources du foyer fiscal : il s’élève à 4 000 euros pour les ménages modestes (jusqu’à 27 896 euros de revenus annuels pour un couple hors région parisienne), et à 2 500 euros pour les autres ménages.

A savoir : Consultez votre banque, elle peut vous proposer une offre de financement à des conditions préférentielles. Les banques se sont en effet engagées en ce sens.

Le « Coup de pouce Chauffage » est-il cumulable avec d’autres dispositifs ?

La prime à la conversion des chaudières est cumulable avec les offres  » Habiter mieux agilité  » de l’agence nationale de l’habitat (ANAH), et le reste à charge peut bénéficier du crédit d’impôt pour la transition écologique (CITE) à hauteur de 30 % et de l’éco-prêt à taux zéro (éco-ptz).

Pour les ménages très modestes qui sont éligibles aux aides de l’ANAH, le cumul de toutes ces aides permet d’arriver à un reste à charge d’un euro.

Quelles entreprises contacter ?

Des acteurs de l’énergie, partenaires du dispositif, proposent de se charger intégralement des démarches administratives. Ils mobilisent et collectent les différentes aides et subventions disponibles afin de régler les travaux dans la logique du  » tiers payant « , afin que vous n’ayez pas à avancer les fonds.

Pour aller plus loin :

Voir aussi

Voir aussi

Clés mag
Abonnez-vous ici pour retrouver toutes les actus et nouveautés des clés de la banque :
Vidéos, mini-guides, etc.

Je m'inscris à la newsletter

Pour être informé régulièrement des actualités du site

* Champ Obligatoire

Je m'abonne à :

Merci pour votre inscription à la newsletter

0 document sélectionné

Partager cet article