2 Min

En cas de difficultés

Rééquilibrer votre budget au plus vite

Il est important de rééquilibrer votre budget au plus vite et de savoir qui contacter.

Quand réagir et quoi faire ?

Avant les premiers incidents :

  • réduisez votre train de vie,
  • renoncez à certains achats,
  • choisissez des formules économiques,
  • recherchez les possibilités d’augmenter vos revenus (faire de votre passe-temps une activité qui rapporte de l’argent par exemple),
  • réduisez si possible votre endettement, par une vente de biens, suivie par le remboursement anticipé de crédits.

Aux premières difficultés :

  • évitez d’accumuler des retards de paiements coûteux qui aggraveraient votre dette,
  • s’il y a lieu, faites intervenir les différentes assurances que vous avez pu souscrire,
  • négociez avec vos créanciers des délais supplémentaires ou un rééchelonnement,
  • recherchez une aide financière auprès de votre entourage, de votre employeur, des travailleurs sociaux,
  • revendez un bien que vous n’utilisez plus, etc.


A qui s’adresser ?

  • Votre conseiller bancaire: prenez contact sans tarder avec lui pour faire le point sur vos dépenses et sur les solutions qu’il peut vous proposer. Ne mettez pas la banque devant le fait accompli, votre conseiller pourrait légitimement penser que vous avez cherché à lui cacher la situation.
  • Les services sociaux et les associations d’aide : mettez votre pudeur et vos craintes de côté. Il est toujours utile de confier ses soucis à une personne neutre, qui peut apporter un regard extérieur. Elle pourra vérifier avec vous que vous percevez bien toutes les prestations auxquelles vous avez droit et dans certains cas, vous aider à trouver des appuis financiers pour sortir de cette situation.
  • Les créanciers: contactez-les au plus vite, si possible avant qu’un incident ne survienne. La plupart des grands organismes(sociétés d’électricité, de téléphone ou d’eau, bailleurs sociaux, services fiscaux, banques, sociétés d’assurance, etc.) ont mis en place des procédures particulières pour aider les personnes en difficulté financière : étalement de la dette, report du paiement à une date convenue, réduction des prestations à un niveau plus économique, etc.
  • Le juge: selon votre situation, vous pouvez le saisir le juge pour qu’il vous accorde un « délai de grâce » pendant lequel :
    • les remboursements du crédit seront suspendus (vous ne risquez pas de saisie),
    • les sommes dues ne produiront pas d’intérêt. Il s’agit d’un dernier recours, au cas ou vous n’arriveriez pas à trouver une autre solution directement avec vos créanciers.
  • La commission de surendettement: vous pouvez y déposer un dossier. Après examen précis de votre situation, la commission pourra faire des propositions d’aménagement amiable de vos dettes en tenant compte des capacités de votre budget. A défaut d’accord, ou si votre situation financière est gravement compromise, un jugement pourra conduire le cas échéant à une réduction voire, dans certains cas, à une suppression de vos dettes.

A ne pas faire : Surtout, ne contractez pas de nouveau crédit pour payer vos charges de remboursement, cela aggraverait encore votre endettement.

Si, en dépit de ces précautions, vous éprouvez toujours des difficultés financières, avant d’envisager le dépôt de votre dossier auprès de la commission de surendettement, reposez le problème avec votre banquier et proposez-lui des solutions (réductions des mensualités sur une courte période, rééchelonnement global des remboursements…).

Pour aller plus loin :

Voir aussi

Voir aussi

Clés mag
Abonnez-vous ici pour retrouver toutes les actus et nouveautés des clés de la banque :
Vidéos, mini-guides, etc.

Je m'inscris à la newsletter

Pour être informé régulièrement des actualités du site

* Champ Obligatoire

Je m'abonne à :

Merci pour votre inscription à la newsletter

0 document sélectionné

Partager cet article