3 Min

La sécurité

Soldes : en profiter sans se faire avoir

Les soldes d’hiver débutent le mercredi 12 janvier, y compris sur Internet, pour s’achever le 8 février dans presque tous les départements. Attention, la vigilance reste de mise toute l’année, en ligne comme en magasin !

Les mêmes garanties qu’un article non soldé

Un article soldé bénéficie des mêmes garanties que tout autre article (défauts de fabrication non apparents, défauts de conformité, service après-vente). Ainsi, un commerçant ne peut pas indiquer « ni repris ni échangé » sous prétexte que l’article est soldé. Il doit procéder à un échange ou remboursement en cas de défaut de fabrication non apparent (vice caché) de l’article.

Si vous changez d’avis en revanche, il n’est pas tenu à l’échange et s’il peut le faire ce sera à titre commercial. S’il s’agit d’habit, il vaut mieux donc bien essayer avant d’acheter pour être sûr qu’il vous va. S’il annonce qu’il pourra échanger / rembourser, il doit respecter ses conditions générales de vente et de retour.

Avant de vous décider, étudiez bien le rapport qualité-prix, et comparer entre plusieurs vendeurs y compris sur Internet. Idéalement, repérez les prix avant les soldes pour vérifier qu’il y a bien eu une réduction. Tenez compte alors des frais éventuels de livraison et des conditions de retour.

Enfin, ce n’est pas parce que c’est soldé que vous devez acheter : en avez-vous vraiment besoin ? Vérifiez votre budget de ce début d’année !

A savoir : Vous avez peut-être bénéficié des ventes privées. Plus souvent pratiquées par les enseignes de vêtements, il s’agit de soldes avant les soldes ! En général, elles sont réservées aux abonnés et permettent d’éviter la foule des premiers jours, pour un shopping plus serein. Vous bénéficiez des mêmes réductions que la première semaine de soldes avec un stock encore suffisant (en bref, si vous faites du 40 de pointure, n’attendez pas la dernière semaine des soldes).

Les soldes en ligne

Le premier réflexe est de taper vous-même l’adresse du site : ne suivez pas de lien contenu dans un mail !

Ensuite, pensez à vérifier que :

  • les informations sur l’entreprise sont claires et complètes,
  • vous pouvez la contacter,
  • les garanties de livraison et de retour vous conviennent,
  • idem pour les conditions générales de vente,
  • les avis des internautes sur ce commerçant sont globalement positifs,
  • vous pouvez accéder à vos données personnelles…

Retrouvez tous les réflexes sécurité des achats en ligne sur notre vidéo :

Quand vous payez en ligne

Pour payer par carte, renseignez :

  • le n° de votre carte bancaire (16 chiffres au recto),
  • sa date d’expiration (au recto),
  • le cryptogramme : 3 derniers chiffres imprimés (au verso de la carte à côté de la zone de signature),
  • le nom et éventuellement le prénom (au recto),
  • et si le site le demande, le code supplémentaire de type « 3DSecure » que vous recevrez par sms, courrier électronique, téléphone…

Vous pouvez préférer payer par portefeuille électronique s’il figure sur le site marchand, notamment celui proposé par votre banque comme Paylib.

Rappelez-vous que vous ne devez jamais donner votre code confidentiel de carte, ni enregistrer les informations de votre carte (numéro, date, cryptogramme) en tant qu’identifiant commercial sur un site marchand.

Rappelez-vous que de nouvelles procédures de sécurité sont maintenant en place pour vérifier que vous êtes bien à l’origine de l’opération de paiement. Il s’agit de l’authentification forte du client. Le plus souvent, elle peut être réalisée en se connectant à son application bancaire.

Attention à l’arnaque au colis

De nombreuses tentatives de fraudes utilisent des mails ou SMS pour réclamer un paiement supplémentaire (souvent peu élevé par exemple 2 euros) sur un site Internet ou en appelant un numéro surtaxé. Les escrocs se font passer pour les livreurs les plus connus (La Poste, DHL, Colissimo, UPS etc.) et prétextent par exemple un affranchissement insuffisant du colis. L’objectif est de récupérer vos données bancaires et ainsi récupérer beaucoup plus d’argent.

Exemple de message : « Nous avons essayé de livrer votre colis XXXXX mais il n’y a aucun affranchissement. Pour recevoir votre colis, suivez les instructions en cliquant sur ce lien … ».

Vous devez ignorer ces messages et les supprimer ; aucun vendeur en ligne ou livreur ne vous réclamera jamais un paiement de livraison après votre commande. Soyez particulièrement vigilant en cette période de soldes, et si vous achetez en ligne ces prochaines semaines.

Vous pouvez signaler la tentative de fraude sur internet-signalement.gouv.fr, ou sur phishing-initiative.fr au 33700.

En cas de doute ou d’anomalie

Contactez votre banque si vous avez un doute sur l’opération ou en cas d’anomalie sur votre relevé de compte. S’il y a lieu, contestez au plus vite.

Pour aller plus loin :

Janvier 2022

Voir aussi

Voir aussi

Clés mag
Abonnez-vous ici pour retrouver toutes les actus et nouveautés des clés de la banque :
Vidéos, mini-guides, etc.

Je m'inscris à la newsletter

Pour être informé régulièrement des actualités du site

* Champ Obligatoire

Je m'abonne à :

Merci pour votre inscription à la newsletter

0 document sélectionné

Partager cet article