Surendettement : si aucun plan de redressement ne peut être signé ...

En cas de désaccord sur un plan de redressement, vous êtes avisé par lettre recommandé avec accusé réception. Vous avez 15 jours pour demander à la commission de surendettement de poursuivre la procédure. Celle-ci imposera alors des mesures.

A défaut, le dossier est classé sans suite et vous cessez d'être inscrit au FICP (fichier des incidents de remboursements des crédits) au titre du surendettement et les créanciers peuvent reprendre leurs poursuites.

Les mesures imposées par la commission de surendettement

A défaut d'accord avec vos créanciers, la commission de surendettement peut imposer sur 7 ans maximum des mesures qui n'ont plus à être homologuées par le juge :

A votre demande, elle peut également par décision spéciale et motivée, imposer :

  • la réduction de la dette immobilière restant après la vente forcée du logement principal,
  • l'effacement partiel des dettes...

Chaque partie peut saisir le juge du Tribunal d'instance pour contester les mesures imposées par la commission dans un délai de 30 jours.

Retour haut de page

L'inscription des mesures au FICP

Les mesures imposées sont inscrites au FICP pendant toute la durée de leur exécution, sans pouvoir excéder 7 ans. Elles peuvent excéder 7 ans lorsqu'elles concernent le remboursement de prêts contractés pour l'achat d'un bien immobilier constituant votre résidence principale afin d'en éviter la cession.

Retour haut de page

Voir aussi

Mini-guides

Le surendettement

Vous rencontrez des difficultés pour régler vos dépenses, rembourser vos crédits, et vos dettes augmentent ? N'attendez pas : adressez-vous à la Banque de France de votre département pour voir si vous pouvez bénéficier de la procédure de surendettement. Après étude de votre dossier, s'il est accepté, la commission de surendettement vous orientera vers une solution adaptée à votre capacité de remboursement. Cette procédure est gratuite.

Voir le mini-guide

Le FICP

Lorsque vous demandez un crédit à une banque, celle-ci analyse votre dossier en termes de solvabilité et vérifie que vous n'avez pas eu, dans le passé, des incidents de remboursement avec d'autres crédits. Pour cela, elle consulte un fichier appelé FICP. Voici ce que vous devez savoir sur ce fichier.

Voir le mini-guide

Autres sites

facebook Suivez-nous sur Twitter (Nouvelle fenêtre) Suivez-nous sur youtube (Nouvelle fenêtre)