4 Min

Au quotidien

Comment revendre un objet ?

Un objet que vous n’utilisez plus ? Un cadeau de Noël ou d’anniversaire qui ne vous convient pas ? Un achat compulsif que vous regrettez ? Revendre un objet peut vous permettre de récupérer un peu d’argent pour renflouer votre budget et augmenter votre pouvoir d’achat. Voici quelques astuces et points de vigilance.

Où peut-on revendre un objet ?

La vente n’est pas votre métier mais de nos jours chacun peut cependant facilement revendre des objets d’occasion ou même neufs. D’ailleurs tout se vend : voiture, lunettes, meubles, livres, disques vinyles, poussette, vélo, équipement de sport, etc. Plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • via un dépôt-vente,
  • par une annonce sur internet, sur une application mobile dédiée,
  • sur une brocante, un vide-greniers,
  • entre connaissances, voisins, collègues, etc.

Sur Internet et via une application dédiée, vous aurez forcément plus d’acheteurs potentiels. Le choix dépendra souvent du type de produit que vous souhaitez vendre. Voici, parmi tant d’autres, quelques sites et applications bien connus : Vinted ou vide-dressing pour les vêtements, la maison, les livres, les jouets…, Facebook Marketplace, Ebay et Leboncoin pour à peu près tout, Rakuten principalement pour les livres, les smartphones, l’informatique, les jeux-vidéos et consoles, le mobilier, les appareils photo, les jouets, les vêtements…, Backmarket pour vos appareils électriques et électroniques, ou encore Cashexpress, Vivastreet, Kicherchekoi, Jevendsjachete….

Vous pouvez évidemment mettre votre annonce sur plusieurs sites.

Comment fixer son prix ?

Le prix est souvent la première chose à laquelle on pense quand on veut revendre un produit. Pour en tirer le meilleur prix, voici quelques astuces :

  • Consultez les sites et applis de ventes où vous comptez poster votre annonce… et déduisez-en la fourchette de prix pour votre produit ou son équivalent à la revente. Il doit être en phase avec la réalité du marché et par rapport à son état : neuf, quasi-neuf, très bon état, etc.
  • Pour un produit neuf (avec étiquette, emballage, mode d’emploi, garantie, facture… c’est encore mieux), pratiquez une décote de 20 à 30%. Il ne partira jamais si vous proposez le bien au prix du neuf car les acheteurs préféreront alors l’acquérir directement neuf auprès d’un vendeur professionnel.
  • Si vous avez du temps pour vendre, vous pouvez tenter un prix plutôt élevé et le baisser ensuite progressivement. Les acheteurs ont l’habitude de marchander. N’oubliez pas que les gens cherchent les bonnes affaires : accepter de baisser le prix ou le proposer tout de suite à un prix bas est donc une bonne manière de conclure rapidement une vente.
  • Vous pouvez sur certains sites opter pour un système d’enchères.
  • Fixez-vous un prix minimum à l’avance.
  • N’attendez pas trop longtemps avant de vendre votre produit ou de baisser le prix, en effet, la cote baisse rapidement. De nouveaux produits font leur apparition, la technologie évolue… ce qui a un impact sur le prix de revente. Et si votre annonce reste trop longtemps sans être ajustée, elle sera de moins en moins visible pour les acheteurs.

Dans un dépôt-vente, c’est toujours vous qui fixez le prix. Vous indiquez ainsi au dépositaire le prix de vente auquel vous souhaiteriez que le bien soit vendu. D’ailleurs, vous restez propriétaire des marchandises jusqu’à ce qu’elles ne soient vendues par le dépositaire-vendeur. Lisez attentivement le contrat de dépôt-vente. Le dépositaire peut avoir fixer des frais et commissions puisqu’il garde vos biens et les vend pour vous, voire partager les gains avec vous.

Comment soigner son annonce en ligne ?

Restez bref en fournissant les informations essentielles du produit, vous pouvez lister ses caractéristiques, donner ses dimensions par exemple. Il est important de valoriser l’objet que vous souhaitez vendre, notamment en le prenant en photo sous différents angles. Si le produit a des défauts ou des défaillances, il est impératif de le signaler, les acheteurs peuvent se retourner contre les vendeurs lorsque l’objet reçu n’est pas conforme.

Si vous ne trouvez pas preneur, interrogez-vous : les images mettent-elles suffisamment mon produit en valeur ? Le prix fixé est-il trop élevé ?…

Il y a aussi des périodes plus propices aux achats et donc aux ventes. Là aussi, tout dépend du produit que vous vendez.

Soyez précis sur les modalités et frais éventuels de livraison.

Comment éviter les arnaques et être sûr d’être payé ?

Pour éviter les arnaques, il est essentiel de prendre quelques précautions. Sur internet, méfiez-vous si l’acheteur vous :

  • invite à dialoguer en dehors de la messagerie sécurisée du site,
  • propose un mode de paiement différent de celui que vous avez choisi,
  • dit qu’il est momentanément à l’étranger et vous propose un paiement par Mandat Cash, Western Union…

Si vous avez un doute suite à la réception d’un message, contactez le site en envoyant le message pour vérification. La plupart des plateformes de vente proposent une messagerie et un système de paiement sécurisés, donc utilisez-les : vous pourrez faire valoir vos droits en cas de problème.

Pour les ventes en dehors d’Internet, n’acceptez pas les chèques car vous risqueriez un chèque sans provision. Préférez un virement instantané ou les espèces. Prenez le temps alors de vérifier les coupures en froissant bien le papier (il craque légèrement), en regardant le « nombre incomplet », le fil de sécurité, le filigrane inséré et en inclinant le billet pour voir l’hologramme (image changeante).

A savoir : en principe, vous n’avez pas à déclarer les gains procurés par vos ventes excepté si vous vendez pour plus de 5 000 euros (hors voiture, meuble, électroménager).

En complément de l’article « Comment revendre un objet ? » :

Voir aussi

Voir aussi

Clés mag
Abonnez-vous ici pour retrouver toutes les actus et nouveautés des clés de la banque :
Vidéos, mini-guides, etc.

Je m'inscris à la newsletter

Pour être informé régulièrement des actualités du site

* Champ Obligatoire

Je m'abonne à :

Merci pour votre inscription à la newsletter

0 document sélectionné

Partager cet article