2 Min

Le surendettement

Peut-on obtenir l’effacement de ses dettes ?

A tout moment de la procédure, votre dossier peut être orienté vers une procédure de rétablissement personnel qui peut amener éventuellement à un effacement de vos dettes (partiel ou total). L’effacement, même partiel, des dettes n’est jamais automatique.

Quand et comment bénéficier d’un effacement des dettes ?

Votre situation financière doit être extrêmement difficile au point que même un remboursement de vos dettes en plusieurs fois ne soit pas possible.

Ainsi, le dossier peut être orienté vers cette procédure à tout moment : dès la recevabilité du dossier, mais aussi en cours de plan de redressement si votre situation s’est aggravée.

Seul le juge de l’exécution peut ouvrir cette procédure : de son propre chef, à l’initiative de la commission ou de vous-même.


Les deux situations possibles

  • Vous possédez des biens susceptibles d’être vendus. Le juge nomme un mandataire liquidataire, qui sera chargé de vendre certains de vos biens et de rembourser vos créanciers avec le produit de la vente : c’est une liquidation judiciaire. Vos biens sont vendus dans les 12 mois, à l’exception de ceux nécessaires à la vie quotidienne et à votre activité professionnelle, comme par exemple votre voiture personnelle :
    • si le produit de la vente est suffisant pour rembourser les créanciers, le juge prononce la clôture de la procédure pour extinction du passif.
    • si le produit de la vente est insuffisant pour rembourser les créanciers, le juge prononce la clôture pour insuffisance d’actifs, ce qui entraîne un effacement de toutes vos dettes non professionnelles.
  • Vous n’avez aucun bien susceptible d’être vendu. Le juge met fin à la procédure en décidant l’effacement de vos dettes non professionnelles à l’exception :
    • des dettes alimentaires,
    • des amendes dans le cadre d’une condamnation pénale,
    • des réparations pécuniaires allouées aux victimes dans le cadre d’une condamnation pénale,
    • des dettes dont le prix a été payé en lieu et place par votre caution ou votre co-emprunteur.


L’inscription au FICP

Vous êtes inscrit au fichier des incidents de remboursements des crédits aux particuliers (FICP) pour 5 ans :


A noter : A tout moment, s’il estime qu’un plan de redressement s’avère de nouveau possible, le juge peut renvoyer votre dossier à la commission.


A savoir : Depuis le 1er novembre 2020, dès lors que vous avez un dossier de surendettement accepté, vous êtes identifié comme client fragile, c’est-à-dire que pendant toute la durée de votre inscription au FICP, vos frais bancaires liés aux incidents de paiement seront plafonnés à 25 euros par mois, soit 300 euros par an maximum.

Voir aussi

Voir aussi

Clés mag
Abonnez-vous ici pour retrouver toutes les actus et nouveautés des clés de la banque :
Vidéos, mini-guides, etc.

Je m'inscris à la newsletter

Pour être informé régulièrement des actualités du site

* Champ Obligatoire

Je m'abonne à :

Merci pour votre inscription à la newsletter

0 document sélectionné

Partager cet article