2 Min

Arnaques et fraudes types

Protégez vos données !

Vos données sont précieuses. Divulguer le moins possible d’informations personnelles est sans doute la première des préventions.

Où est l’arnaque ?

Sur Internet, sites marchands, sites de rencontre ou réseaux sociaux par exemple, vos données personnelles pourraient être voes. Plus vous mettez d’informations en ligne, plus les fraudeurs peuvent les récupérer.

Un escroc pourrait même tenter de vous séduire à seule fin de les récupérer, et ensuite les utiliser en se faisant passer pour vous. L’usurpation didenti est en forte recrudescence.

Comment se prémunir des arnaques ?

Plusieurs habitudes sont bonnes à prendre :

  • Soyez aussi vigilant avec vos données qu’avec vos papiers d’identité ou vos clés.
  • Maîtrisez les données que vous communiquez et à qui.
  • Sauvegardez régulièrement vos données sur un support externe (disque dur par exemple).
  • Disposez d’adresses mél différentes selon l’usage (professionnel, personnel, achats, etc.).
  • Paramétrez avec soin votre compte sur les réseaux sociaux et réservez l’accès aux amis ou relations proches.
  • Regardez les politiques de gestion des données personnelles des sites que vous consultez.
  • Limitez les autorisations demandées par les applications que vous installez sur votre smartphone à celles qui sont nécessaires.

Comment réagir en cas d’arnaque ?

Vous pouvez contacter la CNIL (commission nationale de l’informatique et des libertés) pour faire valoir vos droits : accès, rectification, etc.

Portez plainte auprès de la police ou de la gendarmerie et signalez une usurpation didenti.

Demandez, au site concerné, à récupérer / effacer vos données, et opposez-vous à leur utilisation.

A noter : la plateforme « Thesee » (Traitement harmonisé des enquêtes et signalements pour les e-escroqueries) a ouvert son service en ligne depuis mars 2022. Elle permet de porter plainte (via France Connect) ou signaler un fait d’escroquerie en ligne que ce soit par courriels, sites web, e-commerce, relations virtuelles, sans avoir à se déplacer au commissariat. Sont principalement listées les escroqueries suivantes : ransomware ou rançongiciel, piratage d’une messagerie électronique (mail, réseaux sociaux…), phishing (hameçonnage), fraude liée à un achat sur internet, fraude liée à une location sur internet, chantage / menaces lors d’une relation amoureuse ou amicale sur internet.

Pour accéder au service, THESEE sur service-public.fr

Voir aussi

Voir aussi

Clés mag
Abonnez-vous ici pour retrouver toutes les actus et nouveautés des clés de la banque :
Vidéos, mini-guides, etc.

Je m'inscris à la newsletter

Pour être informé régulièrement des actualités du site

* Champ Obligatoire

Je m'abonne à :

Merci pour votre inscription à la newsletter

0 document sélectionné

Partager cet article