Réagir en cas de séparation

La séparation est un moment difficile qui nécessite notamment de revoir l'organisation des relations mises en place avec la banque quand on était en couple. Compte bancaire, épargne, crédit, gestion des comptes des enfants...découvrez les démarches à engager quand la vie commune prend fin.

Ce module d'auto-formation en ligne permet d'approfondir ses connaissances dans le domaine bancaire. A vocation pédagogique, il ne constitue pas une référence juridique.

Les supports associés

Vous trouverez ci-dessous les supports relatifs à la conduite à tenir en cas de séparation. Ils sont tous disponibles en téléchargement, les mini-guides peuvent par ailleurs être commandés gratuitement par la fonction "contact" du site.

SÉLECTIONNEZ UN TYPE DE SUPPORT

Réagir en cas de séparation

Pour un couple, se séparer ou divorcer ne modifie en rien le fonctionnement des comptes bancaires ou les procurations données. Pour que des changements puissent être effectués, il faut en faire la demande auprès de votre conseiller bancaire. Il enregistre alors vos instructions et les met en oeuvre. Pensez également à lui communiquer vos nouvelles coordonnées si vous déménagez.

Le compte joint

Pratique pour régler les dépenses communes, le compte joint est parfois adopté par les couples. Voici ce que vous devez savoir pour l'utiliser au mieux...

Dénonciation unilatérale du compte joint - lettre à la banque

En cas de mésentente avec votre(vos) cotitulaire(s), vous pouvez toujours, seul, dénoncer votre compte joint, c'est-à-dire mettre fin à la solidarité du compte à partir de cette date. Si c'est ce que vous souhaitez, il vous suffit de le demander à votre banque, et aussi d'en informer le (s) co-titulaire(s) du compte joint. Attention : votre compte joint ne doit pas être en position débitrice. Vous restez solidaire de tout paiement effectué avant cette date.

Désolidarisation du compte joint par tous les cotitulaires

Vous détenez un compte joint avec une autre personne, par exemple votre époux (se). Vous demandez ensemble à votre banque la désolidarisation du compte joint c'est-à-dire de le faire désormais fonctionner uniquement, et pour toutes les opérations, sur la signature cumulative des cotitulaires. Attention : aucun cotitulaire ne pourra plus faire fonctionner seul ce compte.

Dénonciation unilatérale du compte joint - lettre au cotitulaire

Vous pouvez toujours dénoncer votre compte joint, c'est-à-dire mettre fin à la solidarité du compte à partir de cette date. Si c'est ce que vous souhaitez, vous devez, après avoir prévenu votre banque, en informer le (s) co-titulaire(s) du compte joint. Attention : votre compte joint ne doit pas être en position débitrice. Vous restez solidaire de tout paiement effectué avant cette date.

facebook Suivez-nous sur Twitter (Nouvelle fenêtre) Suivez-nous sur youtube (Nouvelle fenêtre)