Le surendettement toujours en baisse en 2018

Selon la dernière enquête annuelle publiée par la Banque de France, le surendettement des ménages français recule encore en 2018.

Une baisse significative du surendettement des ménages

En 2018, 162 936 dossiers de surendettement ont été déposés auprès des commissions gérées par la Banque de France, soit une baisse de 29 % par rapport à 2014 et de 10 % par rapport à 2017,

Avec 91 899 nouvelles situations de surendettement enregistrées en 2018, le nombre de primodépôts diminue de 4,4 % en un an et revient à un niveau proche de celui de l'année 1990, première année de mise en oeuvre de la loi Neiertz sur le surendettement.

La dette globale de 6,598 milliards d'euros contractée par l'ensemble des ménages surendettés est également en recul de 8,8 % sur un an et de plus de 20 % par rapport à son pic de 2014.

Retour haut de page

Les personnes isolées toujours aussi fragiles face au surendettement

L'enquête publiée par la Banque de France démontre que les personnes surendetes sont souvent isolées et dans des situations personnelles et sociales difficiles :

  • plus des deux tiers des surendettés vivent sans conjoint et 21,6 % sont des familles monoparentales ;
  • plus du quart des débiteurs et codébiteurs sont au chômage et plus de 20 % sont sans profession, en congé maladie de longue durée ou invalides ;
  • plus de la moitié des personnes concernées vivent en dessous du seuil de pauvreté (contre 14 % de la population française).

Ainsi, près de la moitié des ménages surendettés n'a aucune capacité de remboursement : plus de 90 % sont orientés vers le rétablissement personnel.

Retour haut de page

Une répartition de l'endettement en évolution

Dans l'endettement global, les dettes liées au crédit à la consommation représentent aujourd'hui 37,8 % (elles étaient passées de 62 % à 37,4 % entre 2010 et 2017), contre 35,2 % pour les dettes immobilières.

Les arriérés de charges courantes, qui figurent dans plus de 81 % des situations de surendettement, représentent quant à elles 12,4 %.

Source Banque de France

Février 2019

Retour haut de page

Voir aussi

Mini-guides

Maîtriser son endettement

Connaître son endettement permet de connaître le montant qu'on peut emprunter mais aussi épargner. Ce mini-guide vous présente les différentes approches qui permettent d'affiner l'évaluation de l'endettement.

Voir le mini-guide

La procédure de surendettement

Vous rencontrez des difficultés pour régler vos dépenses, rembourser vos crédits, et vos dettes augmentent ? N'attendez pas : adressez-vous à la Banque de France de votre département pour voir si vous pouvez bénéficier de la procédure de surendettement. Après étude de votre dossier, s'il est accepté, la commission de surendettement vous orientera vers une solution adaptée à votre capacité de remboursement. Cette procédure est gratuite.

Voir le mini-guide

Autres sites

facebook Suivez-nous sur Twitter (Nouvelle fenêtre) Suivez-nous sur youtube (Nouvelle fenêtre)