Le succès du Prêt Garanti par l'Etat (PGE)

À ce jour, plus de 500 000 entreprises, essentiellement des TPE, touchées par la crise sanitaire, ont demandé des Prêts Garantis par l'État pour près de 100 milliards d'euros. Ces demandes ont pu être traitées dans des délais records grâce à une mobilisation exceptionnelle des banques et à une formation accélérée de leurs collaborateurs.

Le PGE a été mis en place très rapidement

Le prêt garanti par l'État a été mis en place et déployé en un temps inédit par les banques et les pouvoirs publics, afin d'apporter la trésorerie nécessaire aux entreprises (de toutes tailles) dans le besoin et ainsi préserver leur capacité de relance et l'économie française. Des milliers de conseillers bancaires ont été formés en à peine 48 heures, dans des conditions inédites dans le cadre du confinement, pour le déploiement de ce dispositif. Aujourd'hui, les banques, sur l'ensemble du territoire sont pleinement mobilisées et engagées pour apporter les solutions de financement nécessaires à la reprise de l'activité économique.



Transcription

Retour haut de page

Les chiffres du PGE montrent l'engagement des banques

Les banques confirment leur soutien massif aux professionnels et entreprises impactés par le Coronavirus. Au 7 mai 2020, plus de 66 milliards d'euros avaient été accordés par les banques françaises et ces chiffres sont encroissance face à une demande toujours forte de la part des entreprises.

Au 15 mai 2020 :

  • près de 100 milliards d'euros de prêts garantis par l'État ont été demandés,
  • 500 000 entreprises ont demandé à recourir au PGE,
  • 90% des demandes proviennent de TPE, notamment dans le secteur de l'hôtellerie-restauration,

Retour haut de page

A noter

Les entreprises qui sollicitent un PGE l'obtiennent dans la grande majorité des cas. Le taux de refus est estimé à moins de 5% des demandes. Si vous êtes concerné, vous pouvez vous rapprocher de la médiation du crédit.

Retour haut de page

Le PGE est élargi à de nouveaux bénéficiaires

Depuis le 7 mai, un arrêté permet à de nouvelles entreprises de bénéficier du prêt garanti par l'État, notamment les entreprises en procédures collectives depuis le 1er janvier 2020. Pour être éligibles, celles-ci ne doivent pas, au 31 décembre 2019 inclus :

Les jeunes entreprises innovantes peuvent également désormais bénéficier d'un PGE Soutien Innovation.
Sont concernés : les startups, PME, et ETI innovantes de moins de 5 000 salariés qui réalisent un chiffre d'affaires inférieur à 1,5 milliard d'euros en France et qui rencontrent des difficultés en raison de la crise épidémique. Ce PGE spécifique à l'innovation, finance les besoins de trésorerie et le besoin en fonds de roulement exceptionnels.

Le montant du prêt octroyé est plafonné de la manière suivante :

  • soit de 25 % du chiffre d'affaires hors taxes 2019 constaté, ou du dernier exercice clos,
  • soit de deux fois la masse salariale France 2019, hors cotisations patronales, ou de la dernière année disponible.

Certaines sociétés civiles immobilières sont aussi, depuis début mai, éligibles au prêt garanti par l'État :

  • les sociétés civiles immobilières de construction-vente,
  • les sociétés civiles immobilières dont le patrimoine est majoritairement constitué de monuments historiques classés ou inscrits comme tels, et qui collectent des recettes liées à l'accueil du public,
  • les sociétés civiles immobilières dont le capital est intégralement détenu par des organismes de placement immobilier, par certaines sociétés civiles de placement immobilier ou par des organismes de placement collectif immobilier.

Enfin, la garantie de l'État est aussi étendue aux prêts octroyés par l'intermédiaire des plateformes de financement participatif (crowdfunding).


A savoir

Pour les TPE/PME du secteur du tourisme, dont l'activité saisonnière peut tout simplement souffrir du contexte encore incertain sur leur réouverture et leur fonctionnement ultérieur, les banques vont faire des efforts spécifiques :

  • des moratoires plus longs sur vos crédits professionnels (jusqu'à 12 mois au lieu de 6),
  • des "PGE saison" d'un montant basé sur les 3 meilleurs mois de votre entreprise pour l'année 2019 et non plus 25% du chiffre d'affaires. Comme tout PGE, ils seront accessibles jusqu'au 31 décembre 2020.

Mai 2020

Retour haut de page

facebook Suivez-nous sur Twitter (Nouvelle fenêtre) Suivez-nous sur youtube (Nouvelle fenêtre)