Un plan de soutien pour les entreprises du tourisme

Le tourisme est un des secteurs durement touchés par la crise. Le gouvernement a donc prévu un plan de soutien qui comprend de nombreuses mesures destinées à faciliter sa relance.

Vers une reprise de l'activité

Vous tenez un café ou un restaurant et avez dû fermer le 15 mars à minuit ? Bonne nouvelle : vous pourrez rouvrir le 2 juin, du moins dans les départements classés verts. Le calendrier de reprise d'activité de ces établissements doit être détaillé dans " la semaine du 25 mai ", a indiqué le Premier Ministre.

Aussi, les réservations sont ouvertes pour les vacances d'été. La règle est simple : en cas de rebond de l'épidémie (reconfinement ou mesures locales restrictives), le remboursement doit être garanti à l'acheteur.

Retour haut de page

Un encouragement à "reconsommer"dans les restaurants et hôtels

Les modalités d'acceptation des tickets restaurant évoluent : vous pourrez accepter les tickets restaurant au-delà du plafond habituel de 19 euros par salarié bénéficiaire puisque ce plafond va passer à 38 euros et leur utilisation sera possible durant les week-ends et les jours fériés. Cette mesure court à compter de la réouverture des établissements et jusqu'au 31 décembre 2020.

De leur côté, les collectivités territoriales pourront diminuer la taxe de séjour en 2020. Cette taxe est due pour toute personne louant une chambre d'hôtel ou un meublé touristique.

Retour haut de page

Un soutien direct aux professionnels du tourisme

Les autres mesures sont là pour soutenir directement vos finances avec une reconduction ou un élargissement des meures existantes depuis le début de la crise :

  • La possibilité de recourir à l'activité partielle avec prise en charge par l'Etat du salaire (84 % du net) sera reconduite jusqu'à fin septembre, pour le tourisme et l'événementiel.
  • Les cotisations sociales patronales dues entre mars et juin vont être effacées. Cette mesure sera prolongée tant que la fermeture durera...
  • Le Fonds de solidarité sera ouvert jusqu'à la fin de l'année 2020 aux entreprises de l'hôtellerie, de la restauration et du tourisme et son accès, élargi aux entreprises employant jusqu'à 20 salariés avec un chiffre d'affaires maximal de 2 millions d'euros. L'aide pourra atteindre 10 000 euros. Cela concerne également le secteur de l'événementiel, du sport et de culture.
  • Le prêt garanti par l'Etat sera amélioré : le plafond pourra atteindre l'équivalent des 3 meilleurs mois de l'année précédente. Cette modification permettra de prendre davantage en compte la saisonnalité de vos recettes (ex un restaurant dans une station balnéaire fait l'essentiel de son chiffre d'affaires entre juin et septembre).
  • L'enveloppe des prêts tourisme sera augmentée passant de 250 millions à 1 milliard d'euros. Ces prêts pourront être remboursés sur 10 ans avec une franchise possible jusqu'à 2 ans.

Vous pouvez vérifier votre éligibilité aux différentes aides sur le site www.plan-tourisme.fr


A noter

Les protocoles sanitaires sectoriels sont en cours d'élaboration pour 7 secteurs du tourisme et un plan d'investissements en fonds propres de 1,3 milliard d'euros sera porté par la Caisse des dépôts et Bpifrance pour un effet attendu en matière d'investissement de 6,7 milliards d'euros.

Mai 2020

Retour haut de page

facebook Suivez-nous sur Twitter (Nouvelle fenêtre) Suivez-nous sur youtube (Nouvelle fenêtre)