COVID-19 : le PGE saison est désormais disponible

Depuis le 5 août, le Prêt Garanti par l'État (PGE) s'est enrichi avec le PGE "saison" : réservé aux professionnels en lien avec le secteur du tourisme et des loisirs, il permet de bénéficier d'un plafond de prêt qui prend en compte la saisonnalité des recettes.

Qu'est-ce que le PGE saison ?

Le PGE saison reprend les caractéristiques principales du Prêt Garanti par l'État tel qu'il a été défini en mars 2020 : c'est un prêt, remboursable après une année de franchise, qui vous permet, en cas de besoin et après l'examen de votre situation, de reconstituer votre trésorerie fragilisée par les impacts économiques du Covid-19.

Votre prêt, à l'issue d'une période de franchise d'un an, pourra être remboursé en une fois ou sur une période pouvant aller jusqu'à 5 ans. Pendant la première année, vous n'avez donc rien à rembourser (hors éventuelle cotisation d'assurance-emprunteur). L'Etat apportant sa garantie, ce prêt ne pourra pas faire l'objet d'une autre garantie ou d'une sûreté.

Il ne s'agit pas d'un prêt à taux zéro, cependant le taux sera à prix coûtant ; il sera composé par le coût de la garantie de l'Etat et par le coût du refinancement de la banque, c'est-à-dire le coût auquel elle se finance elle-même.

La principale différence réside dans le montant du plafond autorisé : il est en effet calculé en fonction des trois meilleurs mois de chiffres d'affaires que vous avez réalisé en 2019 et non sur les 25% du chiffre d'affaires annuel, Cette différence peut permettre d'augmenter ce plafond par la prise en compte de la saisonnalité de vos recettes.

Exemple : pour un camping réalisant 320 000 euros de chiffres d'affaires annuel, le PGE peut atteindre 80 000 euros. Toutefois, si les mois de juin, juillet et août représentent 75% de son chiffre d'affaires, le montant du PGE saison peut théoriquement atteindre 240 000 euros.


A noter

Comme pour le PGE, Le montant octroyé d'un PGE saison dépend de l'analyse de votre besoin et de votre capacité de remboursement faite avec votre interlocuteur bancaire habituel.

Retour haut de page

Quelles sont les entreprises éligibles au PGE saison ?

Par rapport au PGE "classique", une condition d'activité supplémentaire existe afin d'être éligible au PGE saison.
Votre activité doit être enregistrée sous l'un des codes NAF (nomeclature d'activité française) ou APE (Activité principale exercée) définis par arrêté :

  • hébergement,
  • restauration,
  • activité des agences de voyage...
  • production et projection de films,
  • activités créatives, artistiques et de spectacle,
  • location d'articles de sport,
  • organisation de salons professionnels,
  • transports maritimes, aériens, fluviaux de passagers...

la liste des codes NAF/APE éligibles est consultable sur la foire au question consacrée au PGE (page 13).

Retour haut de page

A savoir

Les codes NAF/APE sont délivrés par l'Insee lors de votre immatriculation. Vous pouvez le vérifier en demandant un avis de situation en ligne.

Retour haut de page

Peut-on cumuler un PGE et un PGE saison ?

Il est tout à fait possible de cumuler les deux : un PGE saison peut être souscrit en complément d'un PGE "classique" obtenu au printemps dernier ou cet été.
Dans ce cas, vous aurez deux lignes de crédit distinctes.
Si on reprend l'exemple du camping, un premier PGE de 60 000 euros peut avoir été souscrit en mai. Il sera remboursable à partir de mai 2021. Un complément de 40 000 euros peut être souscrit en septembre et sera à rembourser à compter de septembre 2021.
Le montant global des PGE doit toutefois rester inférieur au plafond du PGE saison, c'est à dire équivalent aux trois meilleurs mois de votre chiffres d'affaires et le PGE doit être souscrit avant le 31 décembre.

Août 2020


A savoir

Les entreprises de ces secteurs d'activité peuvent également, sous conditions, bénéficier de la prolongation du fonds de solidarité au titre des pertes du mois de juillet, août et septembre.

Retour haut de page

facebook Suivez-nous sur Twitter (Nouvelle fenêtre) Suivez-nous sur youtube (Nouvelle fenêtre)