Soldes d'hiver : en profiter sans se faire avoir

Cette année, la date des soldes d'hiver a été décalée, la date de fin est repoussée de 2 semaines, y compris sur Internet, pour s'achever le 2 mars dans presque tous les départements. La vigilance reste de mise toute l'année !

Les soldes sur le site du commerçant

Le premier réflexe est de taper vous-même l'adresse du site : ne suivez pas de lien contenu dans un mail !

Ensuite, pensez à vérifier que :

  • les informations sur l'entreprise sont claires et complètes,
  • vous pouvez la contacter,
  • les garanties de livraison et de retour vous conviennent,
  • idem pour les conditions générales de vente,
  • les avis des internautes sur ce commerçant sont globalement positifs,
  • vous pouvez accéder à vos données personnelles...

En commandant en ligne, n'oubliez pas qu'un éventuel confinement pour raison sanitaire pourrait retarder la livraison.

Retrouvez tous les réflexes des achats en ligne sur notre vidéo :



Transcription

Retour haut de page

Quand vous payez en ligne

Pour payer par carte, renseignez :

  • le n° de votre carte bancaire (16 chiffres au recto),
  • sa date d'expiration (au recto),
  • le cryptogramme : 3 derniers chiffres imprimés (au verso de la carte à côté de la zone de signature),
  • le nom et éventuellement le prénom (au recto),
  • et si le site le demande, le code supplémentaire de type "3DSecure" que vous recevrez par sms, courrier électronique, téléphone...

Vous pouvez préférer payer par portefeuille électronique s'il figure sur le site marchand, notamment celui proposé par votre banque comme Paylib.

Rappelez-vous que vous ne devez jamais donner votre code confidentiel de carte, ni enregistrer les informations de votre carte (numéro, date, cryptogramme) en tant qu'identifiant commercial sur un site marchand.

Pour protéger toujours plus les consommateurs, de nouvelles procédures de sécurité se mettent progressivement en place. On parle d'authentification forte du client.



Transcription

Retour haut de page

Attention à l'arnaque au colis

De nombreuses tentatives de fraudes utilisent des mails ou SMS pour réclamer un paiement supplémentaire (souvent peu élevé par exemple 2 euros) sur un site Internet ou en appelant un numéro surtaxé. Les escrocs se font passer pour les livreurs les plus connus (La Poste, DHL, Colissimo, UPS etc.) et prétextent par exemple un affranchissement insuffisant du colis. L'objectif est de récupérer vos données bancaires et ainsi récupérer beaucoup plus d'argent.

Exemple de message : "Nous avons essayé de livrer votre colis XXXXX mais il n'y a aucun affranchissement. Pour recevoir votre colis, suivez les instructions en cliquant sur ce lien ..."

Vous devez ignorer ces messages et les supprimer ; aucun vendeur en ligne ou livreur ne vous réclamera jamais un paiement de livraison après votre commande.

Vous pouvez signaler la tentative de fraude sur internet-signalement.gouv.fr ou au 33700.

Retour haut de page

En cas de doute ou d'anomalie

Contactez votre banque si vous avez un doute sur l'opération ou en cas d'anomalie sur votre relevé de compte. S'il y a lieu, contestez au plus vite.

Février 2021

Retour haut de page

Voir aussi

Mini-guides

Achats en ligne - 10 réflexes sécurité

Alors que les ventes en ligne continuent de progresser, vous devez rester prudent et vigilant quant aux sites commerçants, aux modes de paiement mais aussi concernant votre matériel et vos connexions.

Voir le mini-guide

Fraudes aux opérations bancaires

Comment réagir ? Dans quels cas puis-je être remboursé ? Après quelques informations générales, ce guide propose un panorama des principaux types de fraudes, les réflexes à adopter lorsque vous pensez en être victime et les modalités de remboursement s'il y a lieu.

Voir le mini-guide

facebook Suivez-nous sur Twitter (Nouvelle fenêtre) Suivez-nous sur youtube (Nouvelle fenêtre)