Placements douteux : consultez les listes noires de l'AMF

L'Autorité des marchés financiers publie sur son site Internet les sociétés et sites non autorisés en terme de placements. A consulter sans modération !

Listes noires et mises en garde de l'AMF

Certes, malgré la mise à jour régulière, le tableau de l'AMF ne peut pas être exhaustif, de nouveaux acteurs non autorisés apparaissant régulièrement. Cependant, le tableau par ordre alphabétique permet de retrouver facilement les sociétés et sites non autorisés.

Le tableau précise la date de mise en garde ou d'ajout sur listes noires ainsi que la catégorie de placements concernés (options binaires, cheptel, crypto-actifs, vin, or, forex...) ou encore les cas d'usurpation d'identité. Il est aussi possible d'accéder aux listes noires par thématiques.

Retour haut de page

Aussi à vérifier avant d'investir

Vérifiez l'agrément de l'entreprise sur Regafi, ou encore celui de l'intermédiaire sur le site de l'Orias, et pour toute question contactez l'AMF.

Si l'intermédiaire concerné ne figure pas sur Regafi dans le cadre du Forex et des options binaires ou ne dispose pas d'un numéro d'enregistrement pour l'investissement dans le diamant et les autres biens divers, ne répondez pas à ses sollicitations. Il vous serait difficile de porter réclamation contre ce prestataire, d'autant plus qu'il peut s'agir dans certains cas d'une véritable escroquerie.

Août 2019

Retour haut de page

facebook Suivez-nous sur Twitter (Nouvelle fenêtre) Suivez-nous sur youtube (Nouvelle fenêtre)