Plusieurs aides avec Coup de pouce vélo

Le gouvernement et le ministère de la Transition Écologique et Solidaire ont mis en place Coup de pouce vélo, valable depuis le 11 mai et jusqu'au 31 décembre 2020. Ce dispositif vise à inciter les français à privilégier le vélo comme moyen de transport, notamment pendant la crise sanitaire. Explications.

Coup de pouce vélo, qu’est-ce que c’est ?

Comme son nom l'indique, il s'agit d'une aide pour les vélos. Elle comprend deux " coups de pouce " à destination des particuliers.

Le premier concerne, la réparation de son vélo :

L'Etat vous offre une prime de 50 euros hors taxes pour remettre en marche votre vélo chez un réparateur agréé. Disponible depuis le 11 mai 2020, elle ne peut être délivrée qu'une seule fois par vélo (et non pas par personne, ce qui signifie que, si vous avez plusieurs vélos, vous pourrez bénéficier de plusieurs primes) et concerne tous les types de vélo sans exception, même électriques.

L'aide de 50 euros couvre diverses réparations (pneus, freins, dérailleur...) et coût de main d'oeuvre. En revanche, les accessoires et améliorations que vous souhaiteriez apporter à votre vélo et qui ne sont pas nécessaires à la pratique de celui-ci ne sont pas éligibles à cette nouvelle aide.

Le deuxième " coup de pouce " concerne la remise en selle :

Disponible depuis le 18 mai 2020, les personnes nécessitant un accompagnement personnalisé à l'usage d'un vélo (prise en main, circulation en ville, choix de l'itinéraire, choix d'un anti-vol adapté, entretien, etc...), une séance d'une heure de remise en selle, dispensée par un moniteur référencé, vous est offerte gratuitement au sein du réseau des vélo-écoles de la Fédération Française des Usagers de la Bicyclette. Vous pourrez ainsi revoir les bases essentielles liées à la pratique d'un vélo.

Retour haut de page

Comment bénéficier de Coup de pouce vélo ?

Si vous êtes intéressé par cette aide, tout se passe sur le site officiel coupdepoucevelo.fr.

Concernant la prime de 50 euros pour la réparation de votre vélo, vous devrez obligatoirement vous rendre chez un réparateur ou un atelier d'auto-réparation agréés. Vous pouvez identifier facilement les professionnels de proximité grâce à une carte interactive proposée sur le site. Vous y trouverez également numéro de téléphone et horaires d'ouverture, vous pourrez donc prendre contact avec eux.

Lors de la prise de rendez-vous, vous devrez indiquer votre nom, prénom, date et lieu de naissance, code postal, et numéro de téléphone.

Le jour du rendez-vous, n'oubliez pas :

  • votre pièce d'identité : votre identité ainsi que celle du vélo doivent être vérifiées car vous ne pouvez bénéficier de la prime qu'une seule fois par vélo
  • et votre téléphone portable : un code SMS vous sera envoyé pour permettre au professionnel de débloquer la prime.

Si la réparation est inférieure à 50 euros hors taxes, il ne vous restera qu'à payer la TVA, si le professionnel y est assujetti.
Si la réparation est supérieure à 50 euros hors taxes, une réduction de 50 euros sera déduite de votre facture et la différence sera à votre charge.

Pour finir, le réparateur vous remettra une facture à conserver, comprenant l'ensemble des prestations réalisées.

Retour haut de page

Quelles autres aides pour le vélo ?

S'il est mis en place dans votre entreprise, vous pouvez peut-être bénéficier du forfait mobilis durables (qui remplace les indemnités kilométriques). Votre employeur peut prendre en charge vos frais de trajets, dans la limite de 400 euros par an, lorsque vous utilisez un moyen de transport alternatif pour vous rendre au travail.

Sont concernés par le forfait mobilis durables :

  • le vélo mécanique,
  • le vélo à assistance électrique,
  • le covoiturage en tant que conducteur ou passager,
  • les transports en commun (hors abonnement),
  • tous les autres services de mobilité partagée (partage de véhicules électriques ou hybrides mais aussi les vélos, trottinettes, scooters mis à disposition en location ou en libre service).

Vous devrez fournir à votre employeur un justificatif de paiement ou une attestation sur l'honneur relatif à l'utilisation effective d'un ou plusieurs de ces moyens de déplacement.

Quant au "bonus vélo à assistance électrique", créé en 2018, il existe encore. Vous ne pouvez en bénéficier qu'une seule fois, et seulement si vous justifiez d'un domicile en France, dont le revenu fiscal de référence par part est inférieur ou égal à 13 489 euros. Il concerne l'achat d'un vélo à pédalage assisté, neuf, qui n'utilise pas de batterie au plomb et que vous ne cédez pas dans l'année suivant son acquisition.

Enfin, certaines régions ont mis en place leurs propres dispositifs d'aide pour encourager la mobili à vélo. L'Ile-de-France par exemple a mis en place une aide pouvant aller jusqu'à 500 euros pour l'achat d'un vélo neuf à assistance électrique à compter du 1er décembre 2019. Vous devrez fournir la facture, un justificatif de domicile, votre RIB ... et vous engager à ne pas revendre le vélo dans les 3 ans suivants.


A noter

Vous êtes convaincu et vous souhaitez opter pour le vélo pour vous rendre au travail ? Pensez à :

  • le signaler à votre employeur,
  • vérifier auprès de votre assureur si vous êtes bien couvert.

Retour haut de page

facebook Suivez-nous sur Twitter (Nouvelle fenêtre) Suivez-nous sur youtube (Nouvelle fenêtre)