Epargne salariale : faut-il encore placer son intéressement / sa participation ?

Vous avez reçu votre bulletin d'option de versement nominatif ? Ou au contraire vous ne l'avez pas reçu ? La crise sanitaire a perturbé le planning habituel et peut-être aussi vos objectifs de placement. Placer ou ne pas placer son épargne salariale ? Telle est la question.

Quand sont versées les primes d'intéressement / participation ?

Les primes d'intéressement (liées à des objectifs commerciaux, de productivité, financiers etc.) et de participation (assises sur les bénéfices) établies en fonction des résultats de l'année précédente sont habituellement versées au début du printemps, plus précisément en mars et au plus tard fin mai (fin du 5 ème mois suivant la clôture de l'exercice).

Cependant, avec la crise du Coronavirus, le délai a été rallongé et les entreprises ont ainsi jusqu'au 31 décembre 2020 pour réaliser les versements aux salariés. Il s'agit d'une possibilité laissée aux entreprises, autrement dit vous pouvez déjà avoir reçu votre avis de versement et votre bulletin d'option ou n'avoir aucune nouvelle.

Rassurez-vous, les primes restent acquises car elles le sont au titre de 2019, seul le délai de leur versement change.

Si vous n'avez pas encore reçu d'information sur la date, contactez le service concerné de votre entreprise, en principe le service des ressources humaines.

Retour haut de page

Placer son intéressement / sa participation...

L'épargne salariale a des avantages que la crise n'a pas fait disparaître :

  • les sommes reçues de l'entreprise ne sont pas fiscalisées si vous les placez dans les 15 jours sur votre épargne salariale,
  • l'entreprise vous verse un abondement, pourcentage des sommes, qui peut atteindre jusqu'à 300 % de votre versement, dans la limite du plafond annuel de la Sécurité sociale.

De plus, les cours plutôt bas de beaucoup d'entreprises n'ont pas fini de remonter, c'est donc encore le moment d'investir. Le CAC 40 était à 6 062 points le 20 février, il est descendu jusqu'à 3 754 points au plus fort de la crise pour remonter depuis le 23 mars (avec des à-coups) ; il est au 28 mai à 4 773 points.

Si vous êtes décidé à placer vos primes d'intéressement et/ou de participation dans votre PEE/PEI ou PERCO (ou Per Collectif nouveau produit qui remplace les PERCO), prenez le temps de vérifier les fonds qui vous sont proposés par le gestionnaire retenu par votre entreprise.

Du plus sécurisé au plus risqué, parmi les fonds proposés, lisez attentivement les notices pour placer les sommes de manière cohérente avec votre profil d'investisseur. L'évolution des différents fonds est présentée en pourcentage et sur plusieurs années : 1, 2, 5, 10 et 20 ans par exemple. Pensez à la diversification et optez pour un niveau de risque adapté à votre horizon de placement.

Attention ici à ne pas tenir compte uniquement des derniers relevés que vous avez reçus, car ils concernent la période antérieure à la crise. Consultez en ligne, sur le site du gestionnaire, les différents placements, que vous y ayez ou pas déjà versés des sommes par le passé, leur évolution, leur taux de rendement, etc.


A savoir

Pour vous connecter à votre espace épargnant de votre PEE/PEI, reportez-vous à l'un de vos relevés sur lequel vous trouverez le numéro de votre entreprise, votre code serveur ainsi que votre mot de passe, transmis également à votre domicile lors de votre premier versement. En cas de problème de connexion, contactez le gestionnaire.

Retour haut de page

...Ou ne pas placer son intéressement / participation dans son épargne salariale ?

Evidemment, avec la crise, la question mérite quand même de se poser.

Des difficultés financières peuvent être apparues avec parfois une difficulté plus grande que d'habitude à joindre les deux bouts : on a plus ou moins consommé pendant le confinement mais d'un autre côté, on a aussi parfois moins gagné d'argent (notamment en cas de chômage partiel, le salaire n'a été assuré qu'à 84 %)...

Il peut donc être tentant de prendre l'intéressement tout de suite et retrouver ainsi un peu de marge de trésorerie pour faire face. Vous perdrez cependant les avantages cités plus haut : les sommes seront donc imposées (si vous êtes imposable), vous n'aurez pas l'abondement de votre entreprise et ne profiterez pas des cours plutôt bas...

Pour rappel, les sommes placées sont bloquées pendant 5 ans. mais retenez qu'elles peuvent être cependant débloquées dans de nombreux cas : l'acquisition d'une résidence principale, un mariage civil, la création ou la reprise d'entreprise, divorce, surendettement, décès ou invalidité de l'intéressé ou de son conjoint...

C'est peut-être l'occasion de faire vos comptes et juger ainsi au mieux s'il faut ou non placer vos primes d'intéressement / participation. Si vous hésitez :

  • sachez que vous pouvez garder une partie disponible et placer l'autre, dans la proportion de votre choix.
  • vérifiez au sein de votre PEE/PEI si certaines sommes ne vont pas être débloquées prochainement (la limite des 5 ans étant atteinte). En général le déblocage a lieu début juillet, le délai de 5 ans commence 6 mois après la fin de l'exercice social, donc au 1er juillet dans la plupart des entreprises.

Attention

Vous n'avez que 15 jours pour demander le versement direct de votre prime d'intéressement et/ou de participation. A défaut, elle sera automatiquement placée sur votre PEE. Ce délai n'a pas été modifié par la crise.

Juin 2020

Retour haut de page

facebook Suivez-nous sur Twitter (Nouvelle fenêtre) Suivez-nous sur youtube (Nouvelle fenêtre)