Dons : de nombreuses manières de faire preuve de solidarité

Vous pouvez bénéficier de réductions fiscales en cas de dons à des associations ou organismes d'intérêt général. Décembre est le dernier mois de l'année, c'est le moment ou jamais de faire acte de générosité.

Les cartes "solidaires" ou "caritatives"

La carte "solidaire" ou "caritative" est une carte de paiement qui permet de réaliser des dons à des associations. Selon la carte commercialisée, la banque verse directement à l'association quelques euros ou centimes (fixe ou pourcentage) :

  • à chaque achat ou retrait réalisé avec la carte,
  • et/ou à la souscription de la carte ou avec le paiement de la cotisation annuelle.

Avant de souscrire, vérifiez auprès de la banque son fonctionnement et son tarif.
Les associations bénéficiant des sommes ainsi données doivent pouvoir vous fournir une attestation fiscale qui vous permettra alors de bénéficier d'une réduction d'impôts.

Retour haut de page

Donner les centimes

MicroDon, entreprise sociale agréée solidaire, a lancé depuis plusieurs années L'ARRONDI, dispositif de générosité multi-supports en France, qui offre la possibilité de faire un micro-don à des associations de solidari, à partir des actes de la vie courante : offrir l'arrondi d'un ticket de caisse dans un supermarché, lors d'achats en ligne, d'un bulletin de paie, ou d'un relevé bancaire. Retrouvez les entreprises participantes sur le site de L'ARRONDI.

Certaines enseignes commerçantes font de même en vous proposant d'arrondir le montant de votre achat et de donner la différence au profit d'associations partenaires. Renseignez-vous en caisse ou sur leurs sites Internet.

Pour bénéficier d'une réduction fiscale pour des micro-dons dans le cadre de l'arrondi en caisse, vous devrez pouvoir justifier au moins de 5 euros de dons cumulés, en demandant un reçu à l'enseigne concernée avec envoi de vos tickets de caisse à l'appui. Dans le cas d'un arrondi sur salaire, vous pouvez télécharger un reçu de dons correspondant à la somme de vos dons sur l'année écoulée dans votre espace personnel sur la plateforme web.

Retour haut de page

A savoir : une fiscalité des dons toujours en décalage

Pour bénéficier de la réduction d'impôt, qui peut aller selon les cas de 66% à 75% du montant donné, le don doit être bien sûr sans contrepartie. Il peut s'agir de verser une somme d'argent, d'abandonner un revenu (par exemple des droits d'auteur) ou même d'un don en nature (par exemple une oeuvre d'art).

L'organisme qui reçoit le don doit être à but non lucratif, avoir un objet social et une gestion désintéressée, ne pas fonctionner au profit d'un cercle restreint de personnes. Vous déclarerez les dons réalisés en 2020 avec vos revenus, en avril 2021.

La réduction d'impôt n'est pas prise en compte dans le calcul du taux de prélèvement à la source. Vous percevrez en janvier 2021 une avance sur l'ensemble de vos réductions d'impôt sur le revenu 2020 d'un montant de 60% de l'avantage obtenu au titre des revenus 2019. Le solde sera régularisé en septembre 2021 en s'appuyant sur votre déclaration de vos revenus 2020 où vous indiquerez les dons que vous aurez consentis en 2020.

Décembre 2020

Retour haut de page

facebook Suivez-nous sur Twitter (Nouvelle fenêtre) Suivez-nous sur youtube (Nouvelle fenêtre)